Les Petits Fruits au Maroc: Importance, Exigences et Techniques de Culture

Taille et palissage

Pour le myrtillier, la conduite des plants pendant les premières années vise à encourager la formation des rameaux fructifères. Sur des plants âgés de 1 à 2 ans, il est conseillé de réduire la biomasse de la frondaison d’un quart à un tiers. La taille des plants âgés se fait annuellement après la récolte afin d’éliminer les branches non productives, malades, mortes ainsi que les branches trop basses ou mal dressées. Le centre de l’arbuste doit être bien aéré.

On taillera toute branche ayant porté des fruits l’année précédente jusqu’à la première pousse rencontrée à la base. Ensuite, on doit examiner le plant et éliminer les branches trop minces et chétives. On peut enlever jusqu’à un quart ou un tiers de la frondaison. Les fortes tiges qui poussent vers la fin de l’été peuvent produire des bourgeons floraux à leur sommet. Ces tiges peuvent être éclaircies ou raccourcies en hiver afin de stimuler leur ramification.

Les variétés à port dressé exigent moins de taille que les variétés rampantes. La taille d’hiver ou du début du printemps vise essentiellement la répartition de la charge des fruits. On éclaircit les fleurs et les fruits afin d’améliorer le calibre des fruits. Le taux d’éclaircissement dépendra de la variété et de la charge en fruits par rapport à l’importance de la zone végétative. Après 4 ou 5 années, les vieilles tiges doivent être éliminées pour permettre l’apparition de nouveaux rameaux fructifères.

Le framboisier est conduit en haie fruitière avec 8 à 10 plants par mètre linéaire. Au delà de cette densité, la haie devient touffue et difficile à gérer. Les rejets qui prennent naissance à la base des plantes doivent être éliminés afin d’éviter la compétition. Aussi, il faut prévoir un système de palissage pour supporter les tiges fructifères et leur permettre de se développer tout en restant dressées.

Deux systèmes sont recommandés: Le système en T et le système en I. ce dernier est recommandé pour les cultivars de type floricane alors que le système en T est plus utilisé pour les cultivars de type primocane. Les tuteurs doivent être espacés de 8 à 10 mètres et consolidés avec des croix en bois pour serrer les fils de fer. Après la récolte, les tiges ayant fructifié sont taillées au raz du sol afin de favoriser le départ de nouvelles tiges qui porteront la production l’année suivante.

Comme pour le framboisier, le palissage est nécessaire pour le mûrier utilisant un système en T. Six tiges parmi les plus vigoureuses sont sélectionnées et rattachés aux fils supérieurs et inférieurs. Ces tiges sont taillées à l’extrémité lorsqu’elles atteignent 1,80 m de hauteur. La taille renforce les rameaux latéraux, qui vont fructifier la saison suivante. Les rameaux axillaires devront être taillés à leur tour sur leur extrémité lorsqu’ils atteindront environ 20-30 cm de longueur. Après la récolte, les latéraux en position tertiaires, ayant donné des fruits, devront être rabattus au niveau de la base des latéraux secondaires. La croissance végétative de la haie fruitière doit être maintenue entre 90 à 100 cm de largeur et environ 2 m de hauteur.