Les Petits Fruits au Maroc: Importance, Exigences et Techniques de Culture

Situation actuelle au Maroc

Les agriculteurs marocains connaissent surtout le framboisier qui a été introduit dans certaines régions au début des années 80. Des essais d’adaptation ont été menés entre 1990 et 1995 dans la région de Souss-Massa-Draa mais sans grand succès. Dix ans plus tard, l’expérience a été relancée par les agriculteurs de la région du Loukkous avec des variétés introduites d’Europe et connues par leurs grands besoins en froid. Ce choix n’était pas bien judicieux car ces régions ne disposent pas d’un cumul de froid suffisant face aux exigences de ces variétés.

A partir de 2004, une troisième tentative a été réalisée dans le périmètre du Loukkous avec des variétés américaines à faible besoin en froid. Cette dernière tentative a été couronnée de succès dans la mesure où les superficies plantées en framboisier sont passées de quelques hectares à plus de 30 ha en 2005.

Comme pour la fraise, la production est destinée en totalité à l’exportation sur le marché européen, notamment anglais. En 2005, le Ministère de l’Agriculture, en collaboration avec l’Agence Américaine de Développement, a lancé un programme de promotion de ces nouvelles espèces axé sur trois actions: l’introduction des variétés, la mise en place des essais d’observations et l’assistance technique.

Les variétés

Pour ce qui du myrtillier, les variétés sont classées en deux grandes catégories: Les myrtilliers dits Southern Highbush et les myrtilliers dits Rabbiteye. La première catégorie comporte les variétés à faible besoins en froid comme Sharpblue, Misty, Biloxi, Gulf Coast, Emerald, Jewel, Star, Saphire, Blue Crisp, Millenia, Windsor. Ces variétés sont précoces et bien adaptées pour les régions à hivers doux. La seconde catégorie est celle des variétés de zones tempérées froides qui ne seront pas traités dans ce bulletin.

Pour le framboisier, on distingue également deux types variétés selon les caractéristiques de leur mise à fruit. Les variétés floricanes et les variétés primocanes. Les floricanes produisent sur des tiges de deuxième année comme pour les variétés Glen Lyon et Tulameen qui ont été introduites au Maroc pendant les 4 dernières années et qui fournissent actuellement quelque 300 tonnes de framboises entre novembre et mai destinées en totalité à l’exportation. Les variétés primocane produisent des fruits sur les rameaux de la première année, c’est le cas d’Autumn Bliss, Autumn Britten, Summit et Heritage.

Quant au mûrier, la distinction entre les variétés se fait sur la base du type de croissance (dressé, demi dressé, étalé), de la morphologie de la tige (épineuses ou inermes) et des caractéristiques de la fructification (floricane ou primocane). Les cultivars à port dressé constituent le meilleur choix pour la production commerciale de la mûre au Maroc. Ceux qui présentant un potentiel important sont Brazos, Rosborough et Tupi.