16.3 C
New York
mardi, mai 21, 2024

Buy now

Fertilisation azotée du blé en Bour et en irrigué

Relation Rendement – Absorption

L’efficience d’utilisation de N (EUN), exprimée en kg de grain produits par kg de N absorbé, est définie comme étant la quantité de grains produite par unité d’azote absorbé. Les recherches conduites au Maroc ont montré une grande variabilité de EUN avec les conditions environnementales.

En moyenne, 16,5 kg de grain ont été produits par kg d’azote absorbé à Merchouch; 20,0 à Meknès et 30 au Gharb. EUN est plus élevée pour le témoin au Gharb indiquant que l’apport d’azote augmente plus l’absorption de N que le rendement grain. EUN est plutôt faible dans nos conditions comparée à 33 à 55 kg grain/kg N enregistrés ailleurs aux faibles taux d’absorption.

A des taux de prélèvement plus élevés, la concentration de N augmente dans l’organe récolté mais l’EUN diminue (Figure 4, voir fichier PDF). Enfin, un plafond est atteint où une absorption plus élevée ne se traduit pas par une augmentation du rendement parce que N n’est plus le facteur limitant la croissance. EUN est intimement liée au métabolisme du carbone et est largement affectée par les conditions de milieu.

Relation Absorption-Apport

L’absorption de N a été proportionnelle à la quantité apportée pour toute la gamme de traitements utilisés (Figure 4, voir fichier PDF). Le coefficient d’utilisation apparent de l’engrais est défini comme suit:

CUA = (Nf – Nt)/X x 100

Nf: quantité d’azote absorbée par la culture fertilisée (kg/ha)
Nt: quantité d’azote absorbée par la culture témoin non fertilisée (kg/ha)
X: dose d’azote apportée (kg/ha).

Cette définition suppose que l’efficience d’absorption de l’azote par la plante soit identique aussi bien pour les parcelles fertilisées que pour celles non fertilisées.

Le CUA est assez variable en Bour. A Merchouch, des valeurs de l’ordre de 44 à 92 % ont été observées, alors que la moyenne au Gharb a été de 65 %. Ceci est conforme aux résultats trouvés ailleurs. Parmi 72 expérimentations conduites par ICARDA, 50 % des CUA étaient entre 25 et 45 % alors que 75 % étaient entre 20 et 60 % avec une moyenne de 43,8%.

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: