Potentialités des cultures oléagineuses hivernales en bour et dans les périmètres irrigués

Retard du semis et rendement du colza

L’analyse statistique a permis de dégager des différences significatives pour le rendement grain du colza entre les dates de semis. Pour le facteur variété, aucune différence significative n’a été dégagée. Le tableau 6 nous permet de constater que le rendement des variétés diminue avec le retard de la date de semis. La première date de semis a réalisé des rendements plus élevés que la deuxième date avec des moyennes (deux variétés confondues) de 21,9 qx/ha et 16,7 qx/ha respectivement pour D1 et D2, enregistrant ainsi une réduction de 24 %.

Cette différence de rendement est principalement due à une réduction de la durée du cycle de la culture, de 35 jours, avec le retard du semis. On a aussi noté une réduction significative du nombre de pieds/m² réalisé en D2. Le peuplement est une composante difficilement maîtrisable pour la culture du colza du fait de la faible taille de la semence. Un peuplement de 60 à 80 pieds/m² est nécessaire pour un démarrage adéquat de la culture.

Pour les variétés, une légère supériorité de la variété PACTOL est notée. Elle a réalisé un rendement élevé pendant la première date de semis et un rendement presque similaire à celui de KABEL pendant la deuxième date.

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: