Eléments d’aide pour la réussite d’un projet d’agrumes

Eléments sur les ressources humaines

Dans une entreprise moderne, le budget des ressources humaines doit aller de pair avec l’investissement dans les bâtiments et le matériel. Le personnel clé (ingénieurs de production, techniciens, …), destiné à gérer le verger par la suite, doit en outre participer à l’ensemble des travaux et mis au courant des différentes étapes de réalisation du projet. Il ne faudrait surtout pas que le projet soit réalisé par une équipe et que sa gestion en soit confiée à une autre.

L’information sur la gestion des vergers modernes est certainement plus abondante dans les régions du Sud (Souss, Marrakech), qui sont les premières a avoir introduit les nouvelles technologies de production. Mais elle semble faire partie du secret-maison, et très peu de producteurs sont disposés à en faire part au grand public.

Toujours est-il qu’en matière de gestion, la tendance est aujourd’hui à l’automatisation et à l’évitement de charge en personnel indigeste, sauf pour des opérations momentanées exigeantes en main d’œuvre, comme la cueillette.

A titre indicatif, l’ordre de grandeur des ratios préconisés pour la partie technique dans certaines grandes entreprises, du moins au niveau du principe, est d’un ingénieur pour 100-150 ha, aidé de deux techniciens avec comme tâche principale, l’irrigation et la fertigation pour l’un et le contrôle phytosanitaire pour l’autre; auxquels il faudrait ajouter, un comptable, un magasinier, un chef d’atelier, 3 ou 4 caporaux, une quinzaine d’ouvriers entre mécaniciens, tractoristes, chauffeurs de véhicules et autres qualifications.

La formation et la communication sont les deux clés de réussite d’une entreprise. Par conséquent, il n’y a pas de gestion efficace si pour insuffisance de formation ou de communication, l’ouvrier n’est pas en phase avec le technicien ou ce dernier avec l’ingénieur superviseur.

Dans le contexte marocain, le parent pauvre en matière de formation sont souvent les ouvriers, pourtant c’est à cette catégorie de personnel qu’incombe la mise en œuvre de toutes les tâches décidées par la hiérarchie.

Bureaucratie et efficacité de gestion sont incompatibles. C’est particulièrement vrai en agriculture où la gestion a besoin d’être organisée autour d’unités opérationnelles afin de réduire les délais d’intervention sur le terrain. Au Maroc (les exemples ne manquent pas), des entreprises agricoles avec un énorme potentiel terrien, financier, humain,… ont échoué à cause de leur système de gestion inadapté: pesticide qui arrive à la ferme après que la maladie ait fait des ravages ou autorisation d’achat de pièce de rechange obtenue une fois le stock épuisé ou le prix modifié.