Variétés de blé adaptées au Nord-Ouest du Maroc

Le blé dur et le blé tendre sont des cultures prioritaires dans le périmètre du Loukkos, occupant 43% de l’assolement, soit une superficie de 54.000 ha partagée entre les deux espèces. Les rendements moyens enregistrés sont de l’ordre de 22 quintaux à l’hectare pour le blé tendre et 16 qx/ha pour le blé dur, ce qui est bien en deçà du potentiel de la région.

Télécharger

Peu d’études ont été consacrées aux problèmes de la céréaliculture dans le Nord-Ouest du Maroc, notamment pour l’identification des variétés de blé les plus adaptées à cette zone. La problématique de la céréaliculture dans cette région, telle qu’elle a été formulée par l’ORMVAL, peut être résumée comme suit:

– Les variétés de blés utilisées actuellement dans la zone sont de type semi-précoces produites pour d’autres régions céréalières du pays n’ayant pas les mêmes caractéristiques pédo-climatiques que celles du Nord-Ouest du pays. La moyenne régionale des rendements du blé tendre et dur est très en deçà du potentiel du Loukkos.

– En raison de la pluviosité des mois de novembre et décembre, les semis sont en général effectués assez précocement, en début novembre. Ceci fait que les variétés arrivent à maturité au mois de mai qui est généralement pluvieux. Certaines années, ces pluies peuvent provoquer des pertes de qualité du grain et des germinations sur épi, en plus d’une poussée de mauvaises herbe gênant la récolte et occasionnant des pertes en grains.

C’est pour ces raisons que l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Loukkos a initié un programme de recherche appliquée visant la mise en évidence de variétés de blé dur et de blé tendre, adaptées au Nord-Ouest du Maroc. Les variétés adaptées devraient avoir les caractéristiques suivantes:

– Un fort potentiel de rendement capable de s’extérioriser avec les conditions édapho-climatiques très favorables de cette région;

– Une résistance aux maladies cryptogamiques, particulièrement prévalantes en raison de la proximité du littoral atlantique et de l’importance de la pluviométrie;

– Une longueur de cycle adaptée, de façon à ce que la maturité n’intervienne qu’après l’arrêt des pluies.

En partant de ces considérations, l’objectif de cette étude est d’expérimenter dans le périmètre du Loukkos un certain nombre de variétés de blé dur et de blé tendre à haut potentiel de rendement, et qui présentent une large gamme de maturité et de résistance aux maladies cryptogamiques, afin d’identifier celles qui s’adaptent le mieux aux conditions du nord ouest marocain, et particulièrement le Loukkos.