Le logo nutritionnel Nutri-Score: un outil au service du consommateur marocain

RÉSULTATS

Les travaux scientifiques sur la validation du système de base du Nutri-Score

Différents travaux analysant une table de composition des aliments génériques (Julia et al., 2014a) et la composition nutritionnelle de produits de marque (Julia et al., 2015a) ont mis en évidence que le score FSA et le logo 5-C/Nutri-Score permettent de différencier la qualité nutritionnelle entre les groupes alimentaires, au sein des groupes alimentaires et pour des produits équivalents. Le classement des groupes alimentaires en fonction des quintiles statistiques a été évalué. Dans l’ensemble, le score FSA permet de classer les groupes alimentaires en 5 catégories de façon cohérente par rapport aux recommandations nutritionnelles: les fruits et légumes, les produits céréaliers sont classés dans les premières classes de score (meilleure qualité nutritionnelle) alors que les produits de snacking salé et sucré sont plutôt classés dans les dernières classes du score (moins bonne qualité nutritionnelle). De plus, il existe une forte variabilité dans pratiquement tous les groupes alimentaires: les aliments se répartissent systématiquement dans au moins trois classes de score. De plus, pour des produits similaires de marques différentes, au moins deux classes de couleur sont identifiées à chaque fois. Par exemple, pour les céréales du petit déjeuner (analyse sur 380 produits) (Julia et al., 2015b), le logo 5-C/Nutri-Score permet de différencier la qualité nutritionnelle entre les catégories de céréales (flocons d’avoines globalement répartis dans de meilleures classes que les céréales fourrées), au sein des catégories (pour chacun des catégories, au moins 3 classes représentées), et même pour des produits équivalents (3 classes représentées).

Validation du score de calcul du Nutri-Score

Le score constitutif du logo 5-C/Nutri-Score a été validé dans plusieurs travaux scientifiques réalisés sur des cohortes SUVIMAX (Julia et al., 2015c), NutriNet-Santé (Julia et al., 2014b) et dans le cadre de l’Étude Nationale Nutrition Santé (ENNS) portant sur un échantillon national représentatif de la population française (Deschamps et al., 2015). Les analyses se sont appuyées sur un score de qualité nutritionnelle de l’alimentation des individus, calculé à partir des scores FSA de l’ensemble des aliments qu’ils consomment. Les sujets (adultes et enfants) ayant un score FSA-individuel plus faible (plus favorable) ont des consommations plus importantes en fruits, légumes et poissons et plus faibles en produits de snacking sucrés et gras et sucrés; des apports nutritionnels en fibres, vitamine C, bêta-carotène, Ca, Zn, Fe plus élevés et des apports en acides gras saturés plus faibles; une meilleure adhérence aux recommandations du PNNS et un meilleur statut biologique en antioxydants (taux sanguin de vitamine C et de bêta-carotène plus élevés). Il apparaît clairement que le score FSA est associé à la qualité nutritionnelle de l’alimentation et au statut nutritionnel des individus.

D’autre part, le score FSA constitutif du logo 5-C/Nutri-Score a été validé en testant l’association entre le score individuel de qualité nutritionnelle de l’alimentation, basé sur le score FSA et le risque de survenue de pathologies. Dans le cadre d’une étude de cohorte portant sur plus de 6400 sujets suivis pendant 13 ans pour lesquels ont été collectés des enregistrements alimentaires répétés, les sujets dont le score nutritionnel FSA de leur alimentation se situe dans le 5ème quintile reflétant une moins bonne qualité nutritionnelle, ont un risque supérieur de 34 % de développer un cancer, tous sites confondus (Donnenfeld et al., 2015); de 61 % une maladie cardiovasculaire (Adriouch et al., 2016); de 43 % un syndrome métabolique (Julia et al., 2015d) et de prise de poids avec un risque de 61 % plus élevé de développer une obésité (chez les hommes) (Julia et al., 2015e).

Performances du système graphique

L’acceptabilité et la perception du logo 5-C/Nutri-Score ont été évaluées par rapport à différents autres systèmes d’information nutritionnelle (Repères Nutritionnels Journaliers, feux tricolores multiples britanniques, coche verte), ainsi qu’à une situation de référence sans logo d’information nutritionnelle (Ducrot et al., 2015a; 2015b). Le logo 5-C/Nutri-Score est perçu comme le plus facile à identifier et nécessitant le moins de temps et d’effort à comprendre. Ainsi, il présente des avantages en situation réelle où les choix des produits se font généralement rapidement.

La compréhension objective des différents systèmes d’information nutritionnelle simplifiés a été testée auprès de 14 230 participants de la cohorte NutriNet-Santé, pour leur capacité à classer divers aliments en fonction de leur qualité nutritionnelle globale (Julia et al., 2017). D’une façon générale, en dehors de tout logo nutritionnel, les individus plus âgés, avec un faible niveau de revenu, d’éducation et de connaissances en nutrition, ainsi que ceux lisant peu les étiquetages nutritionnels, ont davantage de difficultés à classer les produits en fonction de leur qualité nutritionnelle. La présence d’un logo d’information nutritionnelle simplifié augmente de façon nettement plus importante la capacité des individus à classer les produits. Le logo 5-C/Nutri-Score a eu les meilleures performances y compris chez les individus ayant une alimentation plutôt «défavorable» sur le plan nutritionnel et la santé. En particulier, la présence du logo 5-C/Nutri-Score augmente de façon importante (plus de vingt fois par rapport à la situation sans logo) la capacité des individus n’ayant pas de connaissances en nutrition, à classer correctement les produits par rapport à la situation sans logo.

Par ailleurs, l’impact des différents logos d’information nutritionnelle simplifié (dont le 5-C/Nutri-Score) a été évalué sur les intentions d’achat des consommateurs mesurées via un supermarché expérimental en ligne (Ducrot et al., 2015c). Un essai randomisé, mis en place au sein de la cohorte NutriNet-Santé, a permis de montrer que la présence du logo Nutri-Score sur la face avant des emballages permettait d’augmenter significativement la qualité nutritionnelle du panier d’achat par rapport aux autres logos testés et comparé à la situation de référence sans logo. Il n’y a pas eu de différence significative pour le prix et le nombre de produits ajoutés au panier quel que soit le logo. Le logo coloriel 5-C/Nutri-Score est le seul logo permettant de réduire significativement à la fois la teneur en lipides, acides gras saturés et sodium du panier d’achat. Enfin, ce logo est également le plus efficace au sein de sous-groupes de population basés sur le sexe, l’âge, le niveau d’étude, le revenu, l’indice de masse corporel et le niveau de connaissances en nutrition.

Finalement, une étude «grandeur nature» a été effectuée en 2016 comparant le Nutri-Score à 3 autres logos (SENS proposé par la fédération de la grande distribution, les Feux Rouges Tricolores Multiples et une nouvelle version des Repères Nutritionnels Journaliers «RNJ»), portant sur 4 rayons (1298 produits) de 60 supermarchés (10 par logo et 20 témoins) sur une période de 10 semaines (Rapport comité scientifique, 2017). Cette étude fait apparaître une supériorité d’ensemble assez nette pour le logo Nutri-Score qui n’entraîne jamais, contrairement aux autres systèmes, de dégradation de la qualité nutritionnelle des achats et produit plus souvent que les autres, de façon statistiquement significative. L’amélioration de la qualité nutritionnelle globale du panier d’achat pour les produits des rayons étiquetés est de l’ordre de 4 %. Cet avantage de Nutri-Score est plus marqué encore lorsqu’on observe spécifiquement le comportement des consommateurs qui achètent les produits les moins chers.

Ce résultat est renforcé par celui d’une étude qualitative (réalisée dans 20 magasins sous la forme de questionnaires face-à-face avant et après l’expérimentation), qui place les systèmes synthétiques, et notamment Nutri-Score, clairement devant tous les autres systèmes.

Ce résultat a également été confirmé par une étude menée auprès de 809 sujets, testant le Nutri-Score et 4 autres logos en conditions réelles d’achat recourant aux méthodes d’économie expérimentale (Framed Field Experiment (Crosetto et al., 2017)). Les auteurs concluent que si les cinq logos testés ont un impact significatif sur la qualité nutritionnelle des achats, l’effet nutritionnel positif contraste les systèmes d’étiquetage: Nutri-Score est significativement le plus efficace des cinq. Nutri-Score génère une amélioration nutritionnelle de la moyenne des paniers des participants, mesurée par le score FSA, de + 9,3%, alors que les améliorations varient de 2,9 à 6,6% pour les autres logos. De plus, Nutri-Score l’emporte également en efficacité pour les revenus les plus faibles.

Fichier PDF