Le logo nutritionnel Nutri-Score: un outil au service du consommateur marocain

Le logo nutritionnel Nutri-Score: un outil au service du consommateur marocain

AGUENAOU1,6, C. JULIA2,3, A. EL HAJJAB4, P. GALAN2, H. EL BERRI5,6, M. BRAHIMI6, J. BELKHADIR6, J. HEIKEL6, S. HERCBERG3

1 Unité Mixte de Recherche en Nutrition et Alimentation URAC39, Centre Régional Désigné de Nutrition associé à l’AFRA/IAEA, Université Ibn Tofaïl-CNESTEN, Kénitra-Rabat, Maroc.
2 Équipe de Recherche en Épidémiologie Nutritionnelle, CRESS U1153 Inserm/Inra/Cnam/UP13, COMUE Sorbonne Paris Cité. 74 rue Marcel Cachin, 93017 Bobigny
3 Département de Santé Publique, Hôpital Avicenne (AP-HP), Bobigny, 9300, France
4 Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires, Maroc
5 Direction de l’Épidémiologie et de Lutte contre les Maladies, Ministère de la Santé, Maroc
6 Moroccan Obesity Task Force

Résumé

Le Plan d’Action National pour la réduction de la consommation du Sel, du Sucre et du Gras 2017-2021 (PANSSG) vise à réduire graduellement, en collaboration avec l’industrie alimentaire, la teneur en sel, sucre et graisses (SSG) des produits transformés et à sensibiliser la population aux dangers sur la santé de l’excès de leurs consommations du SSG. Aussi, l’activité 17 du PANSSG traite de la création d’un label ou logo attestant de la qualité nutritionnelle globale des aliments. La mise en place au Maroc d’un logo nutritionnel sur la face avant des emballages des aliments peut donc contribuer à l’objectif de sensibilisation des consommateurs sur la qualité nutritionnelle globale des aliments (intégrant leurs teneurs en SSG et densité calorique) tout en incitant les industriels à améliorer la qualité nutritionnelle de leurs produits en réduisant la teneur en ces nutriments pour bénéficier d’un positionnement plus favorable sur le logo nutritionnel. En effet, le logo nutritionnel Nutri-Score est un logo coloriel couplé à des lettres décrivant 5 classes de qualité nutritionnelle, allant du vert (associé à la lettre A, considérés comme ‘favorables’ sur le plan nutritionnel) à l’orange foncé/rouge (associé à la lettre E, considérés comme ‘défavorables’ sur le plan nutritionnel).

 Mots-clés: Logo nutritionnel, aliments transformés, sucres simples, acides gras saturés, sodium et calories

The Nutri-Score logo: a tool for the Moroccan consumer

Abstract

The National Action Plan for Reducing the Consumption of Salt, Sugar and Fat (Saturated and Trans) 2017-2021 (PANSSG-2017-2021) aims to collaborate with the food industry in order to gradually reduce salt, sugar and fat in processed products and to educate the general public about health risks associated with excess consumption of salt, sugar and fat. One of the actions of the PANSSG (number 17) deals with the establishment of a label or a Nutri-Score logo attesting overall nutritional quality of foods and that maximum salt, sugar and fat contents abide by national standards. The Nutri-Score logo is a color logo with letters describing 5 classes of nutritional quality, ranging from green (associated with the letter A, considered as”nutritionally” favorable) to dark orange/red (associated with the letter E, considered as “nutritionally unfavorable”). The establishment in Morocco of a nutritional logo on food packaging can contribute to raise the consumer awareness of the overall nutritional quality of foods (including content levels of sugar, fat, salt and caloric density). It also encourages food industry to improve the nutritional quality of their products by reducing the content of these health risk nutrients so that they can benefit from a favorable positioning on the Nutri-Score logo.

Keywords: Nutritional logo, processed foods, simple sugars, saturated fatty acids, sodium and calories

INTRODUCTION

Depuis plusieurs années, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme de nombreux Comités d’Experts nationaux et internationaux, recommandent aux États d’intégrer, dans le cadre de leur politique nutritionnelle de santé publique, la mise en place sur la face avant des emballages des aliments, d’un logo nutritionnel renseignant les consommateurs de façon simple et compréhensible sur la qualité nutritionnelle des aliments. Cette signalétique à finalité de santé publique vient en complément de l’étiquetage nutritionnel qui fournit de façon factuelle, au travers de tableaux de chiffres difficilement interprétables, les informations de composition nutritionnelle complète du produit.

La justification de cette mesure repose sur la volonté de lutter contre le développement des maladies chroniques, notamment l’obésité, le diabète, l’hypertension artérielle, les maladies cardio-vasculaires et de nombreux cancers. Parmi les facteurs de risque intervenant dans le déterminisme de ces maladies chroniques, les facteurs nutritionnels font partie de ceux sur lesquels il est possible d’agir en termes de prévention. Ceci implique de mettre en place des mesures fortes permettant d’orienter les choix des consommateurs, notamment les populations les plus vulnérables surtout dans les villes, vers des aliments de meilleure qualité nutritionnelle, tout en incitant les producteurs et transformateurs à améliorer la qualité nutritionnelle des aliments qu’ils mettent à la disposition des consommateurs via des re-formulations de produits existants et/ou des innovations.

Le Maroc, comme l’ensemble des pays du Maghreb, est confronté à des problématiques nutritionnelles majeures en termes de santé publique ayant un coût humain, social et économique considérable. L’OMS estimait en 2017 que les maladies non transmissibles (MNT) au Maroc sont responsables de 78 % du total des décès (WHO, 2017a). En 2014, elle estimait que 55,1 % de la population marocaine était en surpoids et 21,7 % obèse (WHO, 2017b) . Toujours selon l’OMS, des données datant de 2008 considéraient que presque 41 % des marocains souffrait d’hypertension (WHO, 2013). Selon le ministère de la santé en 2016, environ 2 millions de Marocains âgés de plus de 20 ans sont diabétiques (Ministère de la Santé, 2017) et l’enquête prospective réalisée en 2000 par le Ministère de la Santé a retrouvé une prévalence globale de cholestérol élevé de 29 % chez la population de plus de 20 ans (Ministère de la Santé, 2011). La quantité de sel, du sucre et/ou du gras consommée au Maroc est considérée au moins 45 % supérieure à celle recommandée par l’OMS (HCP, 2014). Or, la consommation importante de ces éléments constitue des facteurs de risque vis-à-vis de l’ensemble des maladies chroniques. C’est pourquoi le Ministère de la Santé du Maroc s’est engagé en faveur d’une réduction de la consommation du sel, du sucre et du gras par la population marocaine (Aguenaou et al., 2017).

Le Plan d’Action National pour la réduction de la consommation du Sel, du Sucre et du Gras (saturé et trans) 2017-2021 (PANSSG-2017-2021) vise à réduire graduellement, en collaboration avec l’industrie alimentaire, la teneur en sel, sucre et gras (saturé et surtout trans) des produits transformés et à sensibiliser la population générale sur les dangers sur la santé de l’excès de consommation du sel, du sucre et des graisses. Le PANSSG-2017-2021 s’articule autour de cinq domaines d’interventions complémentaires regroupant 10 actions, 24 mesures et 46 activités. Dans le cadre du Domaine d’intervention 2 (Création d’un environnement propice à la consommation d’aliments et de boissons sains), la mesure 10 fait état de l’instauration d’une perception positive des aliments transformés de bonne valeur nutritive. Aussi, l’activité 17 traite de la création d’un label ou logo attestant le respect des normes relatives à la teneur maximale de sel, de sucre et de graisses (Aguenaou et al., 2017).

La mise en place au Maroc d’un logo nutritionnel sur la face avant des emballages des aliments peut donc contribuer à l’objectif de sensibilisation des consommateurs sur la qualité nutritionnelle globale des aliments (intégrant leurs teneurs en sucre, gras, sel et densité calorique) tout en incitant les industriels à améliorer la qualité nutritionnelle de leurs produits en réduisant la teneur en ces nutriments pour bénéficier d’un positionnement plus favorable sur le logo nutritionnel.

C’est d’ailleurs sur les mêmes bases de santé publique qu’en France, les Ministres de la Santé et des Solidarités, de l’Agriculture et l’Alimentation et de l’Économie et des Finances ont signé le 31 Octobre 2017, un arrêté officialisant le logo Nutri-Score comme signalétique nutritionnelle officielle pour être mis en face avant des emballages des aliments en France.

Fichier PDF