Normes d’interprétation des Analyses de sol pour les cultures de blé et de betterave en irrigué dans les Doukkala

Principaux résultats des essais

Résultats sur le blé
Concernant l’azote

– La réponse à l’azote a été positive dans 17 sites sur les 22 réalisés.

– Le coefficient de réponse de rendement (CR) a varié entre 2 et 294 %.

– En général, les sols Tirs ont montré des CR plus faibles que les sols Rmel et Hamri. De même, les plus faibles rendements relatifs (RR) sont obtenus sur les sols Rmel et Hamri.

– La dose optimale d’azote a varié dans une gamme assez restreinte allant de 140 à 207 kg N/ha pour des rendements maxima compris entre 37 et 74 qx/ha. Aucune relation significative n’a pu être trouvée entre la dose optimale et le CR ou l’azote minéral initial du sol avant le semis.

Concernant le potassium
  • La réponse au potassium a été positive sur 4 sites ayant des teneurs en potassium échangeable variant entre 162 et 263 mg K2O/kg de sol.
  • Les réponses positives au potassium ont été enregistrées seulement sur des parcelles à sols Faid, Hamri et Rmel ayant enregistré des rendements généralement supérieurs à 50 qx/ha.
  • Le CR a varié entre 14 et 57 %.
  • La teneur en potassium échangeable maximale en deçà de laquelle le blé a répondu à l’apport du potassium est de 263 mg K2O/kg sur sols Hamri ou Rmel.
  • La dose optimale calculée pour les 4 sites sur lesquels le blé a répondu à l’apport du potassium a varié entre 27 et 108 kg K2O/ha.
Concernant le phosphore
  • La réponse au phosphore a été positive seulement sur 1 seul site des 15 testés, ayant une teneur en P2O5 assimilable (Olsen) de 17,5 mg/kg de sol.
Résultats sur la betterave
Concernant l’azote

– La réponse de la betterave à l’apport de l’azote a été positive sur 15 des 18 essais réalisés.

– Le CR a varié entre 5 et 87 %

– La dose optimale d’azote calculée pour les sites qui ont répondu à l’apport d’azote a varié de 180 à 260 kg N/ha pour des rendements maxima compris entre 69 et 119 t/ha. Aucune relation significative n’a pu être trouvée entre la dose optimale et le CR ou N minéral initial.

Concernant le potassium

– La réponse de la betterave au potassium a été positive sur 13 sites des 21 testés ayant des teneurs en potassium échangeable variant entre 76 et 300 mg K2O/kg.

– Le CR a varié entre 10 et 36 %.

– Dans la gamme de la richesse en potassium échangeable testée, 3 classes de richesse peuvent être distinguées:

– < 225 mg K2O/kg: réponse certaine;

– entre 225 et 300 mg K2O/kg: réponse probable;

– > 300 mg K2O/kg: pas de réponse.

– La prise en compte du % d’argile a permis de préciser ces limites selon les types de sols.

– La dose optimale de potassium calculée pour les sites sur lesquels la betterave a répondu à l’apport du potassium a varié entre 150 et 450 kg K2O/ha.

Concernant le phosphore

– La réponse de la betterave au phosphore a été positive seulement sur 1 seul site des 10 testés, ayant une teneur en P2O5 assimilable (Olsen) de 12,2 mg/kg de sol.