11.5 C
New York
lundi, mars 4, 2024

Buy now

L’analyse du sol: Un outil incontournable de gestion de la fertilité des sols

Comment prélever?

1- Traverser diagonalement le terrain, faisant l’objet de l’échantillonnage, en vue d’évaluer sa longueur, la largeur, sa surface, son apparence, sa topographie, sa végétation…

2- Subdiviser le terrain en unités homogènes de 100-150 m² environ représentatives de la parcelle. Dans ce choix, plusieurs facteurs sont à tenir en compte: les caractéristiques typographiques, le type de sol, les rendements obtenus, le précédent cultural, le drainage, la culture concernée…

3- Fixer au hasard, dans ces unités homogènes, les endroits de prélèvements.

4- Dégager la surface du sol (environ 1 cm de profondeur)

5- Faire 12-15 trous par unité homogène de 10 cm à 1,20 m de profondeur (selon le type de culture et les éléments à analyser) en formant à l’aide de la pelle un trou donnant une forme en V; ou, faire des trous à l’aide de la tarière, ce qui est plus pratique.

6- Prélever 200-500 g sur les côtés, dans chaque unité homogène (200-500 x 12 -15 = 2,4-6 kg; 3-7,5 kg).

7- Déposer chaque prélèvement dans un seau et mélanger.

8- Déposer 500 g de sol du mélange dans un sachet en plastic (ne contenant pas des débris d’engrais ou de produits chimiques), ceci constitue l’échantillon qui sera envoyé au laboratoire.

9- Numéroter chaque échantillon (chaque sachet).

10- Indiquer sur une étiquette toutes les informations correspondantes à chaque échantillon.

Fermer les sachets pour les rendre hermétiques (éviter toute perte d’humidité).

11- Envoyer les échantillons au laboratoire dans 3-4 jours qui suivent le prélèvement.

12- Passé ce délai, il faut garder les sachets ouverts dans un endroits bien aéré et loin de toute possibilité de contamination par d’autres produits.

Quant faut-il prélever?

Généralement, la période d’échantillonnage la plus appropriée s’étale de Juillet à Septembre pour les grandes cultures, et toute la saison pour la culture maraîchère.

Le prélèvement doit se faire avant tout apport d’engrais minéral ou de produit organique. Il est déconseillé de prélever un échantillon du sol par temps de pluie.

A quel rythme?

Il ne faut surtout pas faire des analyses quand bon nous semble. Il y a un rythme à respecter. Généralement, l’analyse du sol s’effectue régulièrement tout les 3-5 ans. Certains paramètres doivent être analysés tous les ans par ailleurs, des types d’analyses dites de contrôle peuvent être faits durant le cycle végétatif de la culture.

Tout dépend de l’objectif recherché.

Du terrain au laboratoire: itinéraire d’un échantillon

Une fois l’échantillon reçu au laboratoire, celui-ci engage dans un ordre bien définie une suite d’opérations rigoureusement respectées faisant appel à des produits chimiques et appareils respectueux des exigences de la qualité. Les différents paramètres analysés sont la Granulométrie, le Calcaire, la Matière organique, pH, EC, Cl, NO, NH4, P205, Capacité de rétention, Humidité, K20, Na20, Ca0, MgO, Ntotal, Fe, Zn, Cu, Mn, B, CEC….

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: