21.4 C
New York
jeudi, juin 20, 2024

Buy now

L’analyse du sol: Un outil incontournable de gestion de la fertilité des sols

L’analyse du sol: du terrain au laboratoire

L’analyse du sol consiste en un ensemble d’opérations successives physique, chimique… Mais, avant de développer ces types d’analyses, il faut tout d’abord commencer par l’opération critique dans l’analyse du sol: c’est l’échantillonnage et le prélèvement d’échantillons de sol dont l’importance n’est pas toujours bien perçue par l’opérateur.

Échantillonnage et prélèvement

Si l’analyse au laboratoire revêt une grande importance, l’échantillonnage et le prélèvement d’échantillons reste la première des conditions pour gérer correctement les apports en fertilisants. Le résultat est une quantité du sol représentative de conditions hétérogènes.

Un échantillon bien conduit permet de réduire le nombre d’échantillons à prendre en considération et donc les coûts des analyses. Il détermine en outre la précision des analyses effectuées et nécessaires pour la formulation de toute recommandation en matière de fertilisation. Par ailleurs, la pertinence de celle-ci implique une unification dans les méthodes d’échantillonnage et leur exécution.

Méthode d’échantillonnage du sol

Ainsi, il arrive qu’on nous apporte au laboratoire des échantillons du sols prélevés n’importe comment et préservés dans un sachet inadéquat.

Il faut bien avouer que l’analyse du sol est à la mode en cette période de campagne agricole. Et, il sont nombreux ces « techniciens » qui sillonnent le milieu agricole avec dans leurs mallettes un équipement de laboratoire d’analyses. Malheureusement, certains trompent leur métiers et travaillent à l’aveuglette. Chacun conseille sa méthode d’échantillonnage et de prélèvement qui en fait reste très loin des normes officiellement connues et reconnues. Bien entendu, chacun prétendant que sa méthode est la meilleure. Quelle en est la victime?non pas seulement l’agriculteur mais, aussi l’agriculture. Car, au moment de la récolte et lorsque l’agriculteur fait son bilan, il constate à quel point, il était naïf et il s’est trompé. Parfois, il cherche une seule issue pour s’éloigner de ce métier (métier d’ailleurs légué par ses ancêtres): c’est de vendre ses terres au premier venu.

Certes, rien ne sert d’affiner les apports en cinq ou six éléments différents et de fignoler les conseils culture par culture, si les échantillons ne sont pas représentatifs de la parcelle. L’échantillonnage détermine en partie les résultats de l’analyse. Il doit être fait dans les « règles de l’art ». Nous relatons ci-après la méthode d’échantillonnage pour des analyses physico-chimiques notamment.

Pour cette opération, il suffit d’avoir:

– Une tarière ou pelle,
– Des seaux propres pour mélanger les prélèvements,
– Des sachets en plastic pour conserver l’échantillon à envoyer au Laboratoire,
– Des étiquettes, marqueurs et crayons.

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: