La laitue

Principaux ennemis de la culture et méthodes de lutte

La lutte contre les mauvaises herbes est primordiale (on utilise des herbicides avant le semis ou après la levée; il faut se renseigner auprès des maisons de produits phytosanitaires spécialisées sur les herbicides spécifiques à utiliser).

Les insectes les plus redoutables pour la culture de laitue sont les vers, les pucerons, la mineuse et la mouche blanche. Les maladies les plus redoutables sont la pourriture basale (Rhizoctonia solani) et la fonte des plantules (Sclerotinia minor).

Les virus (LBVa ou Big Vein Virus, LMV ou mosaïc virus, BWY ou beet Western Yellows, TuMV ou Turnip mosaïc) sont en général contrôlés par un bon choix de semence saine et par une bonne rotation culturale.

La fonte des plantules peut être surmontée par des fongicides efficaces (manèbe et mancozèbe) et par la rotation culturale.

Le mildiou (Bremia lactucae) est une maladie dangereuse puisque la variabilité génétique de l’agent pathogène ne permet pas une lutte chimique efficace. La bactériose et la fusariose sont également dangereuses. Il ne faut pas cultiver la laitue sur une parcelle infestée.