Le compostage des déchets de cultures sous serre et du fumier

Valeur agronomique du compost

Valeur minérale

La valeur minérale correspond à la quantité d’éléments nutritifs majeurs et d’oligo-éléments disponibles dans le compost sous formes directement assimilables ou fournis par voie de minéralisation. Sur base de quelques expérimentations conduites au Maroc, on considère en moyenne qu’une tonne de compost fournit les quantités moyennes d’éléments majeurs suivantes:

 10 kg de N

 3 à 9 kg de P2O5

 3 à 6 kg de K2O

A ce niveau, il semble utile en premier abord de lever certaines ambiguïtés relatées par quelques études de marché du compost réalisées au Maroc. Ces ambiguïtés résident dans le fait que le compost est considéré comme un substituant des engrais minéraux ce qui tout à fait aberrant. Le compost est un produit d’amendement dont la valeur organique est plus recherchée que la valeur minérale.

Valeur organique

Une autre ambiguïté, assez courante au Maroc, même chez les vendeurs de composts à base de fumier, réside dans le fait qu’un niveau élevé en matière organique est un indicateur de bonne qualité. Ceci est aberrant car le compostage, en tant que processus biochimique, consiste en une biodégradation du carbone organique et donc en une diminution de la teneur en matière organique et du rapport C/N (de 25 à 12 en moyenne).

Toutefois, la matière organique résultante est plus noble grâce à sa richesse en substances humiques. La matière organique à laquelle on fait allusion dans les analyses de compost est la matière organique oxydable stabilisée. Il est clair que la majeure partie du compost est sous forme organique si on considère la matière organique totale obtenue par la méthode de calcination (perte au feu).

Selon les normes de US-EPA, la teneur en matière organique doit être inférieure à 50 %. Une teneur de 30 % semble être adéquate. Une teneur élevée est indicateur d’un rapport C/N élevé et donc d’un inachèvement du processus de biodégradation et donc d’une faiblesse de la teneur en substances humiques.

La valeur organique (VO) correspond aux effets bénéfiques de la matière organique, en général, et des substances humiques, en particulier, sur les propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols. La valeur organique du compost est plus importante du point de vue impact sur la qualité du sol que sa valeur minérale (VM). De ce fait, on considère, en général, que la valeur organique est au moins égale à deux fois la valeur minérale (VO = 2 VM).