Méthodes de multiplication des abeilles et amélioration du cheptel apicole

Terminologie et outils utilisés dans le greffage des larves

La pratique de la méthode DOOLITTLE a introduit dans le vocabulaire apicole un certain nombre de termes (souvent anglo-saxon) dont les éleveurs se servent soit pour désigner du matériel ou de l’outillage, soit pour évoquer une opération particulière. En voici la liste avec leur signification, dans l’ordre logique de leur utilisation dans une opération d’élevage.

Starter: Ruchette à 4 ou 5 cadres, à dessous grillagé, sans sortie possible d’abeilles, que l’on peuple par un «paquet d’abeilles» (donc sans reine) de 1 kg à 1,5 kg environ, ce qui permet de faire démarrer l’élevage royal.

Finisseur (ou Finisher): ruche utilisée pour la finition des cellules royales, à leur sortie du starter. Peuplé d’une forte colonie, il est divisé en deux compartiments dont l’un, orphelin, à 4 ou 5 cadres recevra le contenu du starter et l’autre conservera le reste de la colonie. Une grille à reine verticale sépare les deux compartiments. On utilise souvent à cet effet de vastes ruches à 15 ou 17 cadres limitant ainsi les risques d’essaimage de la partie pourvue d’une reine. Ce matériel permet l’agrandissement de cette partie par la pose d’une hausse standard. On appelle également les finisseurs des «ruches éleveuses».

Greffages de larves: ce terme consacré par la pratique apicole est impropre. Il s’agit en fait d’un simple transfert de jeunes larves d’ouvrières de leur cellule d’origine dans une ébauche de cellule royale appelée «cupule».

Cupules: ce sont des ébauches de cellules royales généralement en cire mais qui peuvent également être en matière plastique.

Familiarisation: c’est l’opération qui consiste à placer dans une colonie normale des cupules vides (préalablement fixées sur barrettes, elles mêmes placées dans un cadre «porte-barrettes ». Les abeilles de cette colonie ébaucheront la construction des cellules royales et y déposeront une substance dite de «familiarisation» qui favorisera leur acceptation.

Acceptation: elle a lieu si les abeilles ont amorcé l’élevage royal de la larve transférée; il y a présence de la larve vivante et de gelée royale dans la cellule; la cupule est travaillée et rattachée au support par des contreforts de cire. L’acceptation peut se constater dès le lendemain de l’opération de constitution du starter, au moment de son transfert dans la ruche éleveuse (finisseur).

Cadre avec Barrette «porte-cupules»: c’est un cadre avec deux petites planchettes de bois (type bas-de-cadre de hausse), sur lesquelles on fixe les cupules avant leur mise en familiarisation.

Picking: outil très fin permettant le transfert de larves (greffage). C’est une tige généralement en métal (les apiculteurs utilisent souvent à cet effet un fragment de rayon de bicyclette) effilé à rune de ses extrémités et replié à angle droit; il forme ainsi une petite spatule permettant la prise des larves dans des cellules d’ouvrières.

Pr. Mohammed SAREHANE
Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, Complexe Horticole d’Agadir