Fiche Technique: Tomate sous serre

TECHNIQUES CULTURALES

Choix du terrain

Les conditions nécessaires que doit avoir une parcelle destinée à recevoir les abri-serres sont comme suit:

• La parcelle ne doit avoir porté de tomate ou d’autres solanacées sur une période d’au moins 3 ans
• Eviter les sols avec dalles calcaires et caillouteuses
• Eviter les sols infestés de nématodes et en vers blancs
• Installer les serres de préférence dans des terrains vierges ou à défaut bien reposés
• Eviter les terrains de forte pente et ceux exposés aux vents dominants
• Eviter les terrains où le risque de gel est possible

Préparation du terrain

Avant l’installation des serres, il faut procéder aux opérations suivantes:

• Epierrage s’il est nécessaire
• Labour profond sur au moins 30 cm
• 2 passages de cover-crop afin d’avoir un sol meuble et bien aéré
• Nivellement: le terrain ne devant pas avoir une pente qui dépasse 1%

Montage des serres

Les abri-serres utilisés au Maroc sont soit métalliques (Tunnels et Multichapelles), soit en bois. Ce dernier type présente l’avantage du coût d’installation moins onéreux; néanmoins, il est moins étanche que les abris métalliques. Il est préférable d’avoir une serre d’une hauteur de 4 à 5 m afin de créer un volant thermique plus favorable à la culture.

Brise-vents

Les brise-vents ont pour but de:

• réduire la vitesse du vent
• créer un micro-climat favorable à la culture

Ils sont fait généralement de filet 8/5 meshes qui a comme avantages une bonne perméabilité au vent et moins d’ombrage. La hauteur des brise-vents doit être environ de 5 m.

Préparation du sol

La préparation du sol consiste à:

• Epandre la fumure organique et les engrais de fond. La fumure doit être localisée à une bande d’environ 20 à 30 cm de profondeur
• Désinfecter le sol avec des nématicides ou le bromure de méthyl s’il est nécessaire

Un délai de 15 à 20 jours doit être respecté entre la désinfection et la plantation

• Confectionner les billons ou lignes de plantation
• Installer les rampes d’irrigation à raison de 9 à 10.000 goutteurs par hectare
• Installer le paillage plastique qui a pour but de rehausser la température et l’humidité du sol et de contrôler les mauvaises herbes

PRODUCTION DE PLANTS

Semis

La période de semis de la tomate sous-serre débute vers mi-Juillet pour les précoces et s’étale jusqu’à fin septembre pour les tardives et les extra-tardives.

Les semis doivent se faire en plateaux alvéolés. Les besoins par hectare sont de 70 à 80 grammes de semences et 40 à 50 sacs de 80 litres de tourbe. Dans le cas du greffage, la quantité de semences du porte greffe et celle de la tourbe doivent être majorées de 20 à 30% compte tenu de la faible capacité germinative du porte-greffe.

Pour assurer une bonne germination, les plateaux doivent être couverts d’un film plastique les 2 ou 3 jours qui suivent le semis.

Entretien de la pépinière

• ombrer la pépinière en cas de forte chaleur
• Installer un filet insect-proof au niveau de toutes les ouvertures des serres
• éliminer les plants apparemment malades ou chétifs
• n’irriguer les plateaux qu’après le 3ème jour de semis, ensuite irriguer à l’aide d’un arrosoir tous les 2 ou 3 jours, en évitant tout excès d’eau
• lutter contre les rongeurs, en mettant des appâts empoisonnés à coté de la pépinière
• traiter environ une fois par semaine avec des fongicides et des insecticides afin d’éviter le développement des maladies et les dégâts des ravageurs

Plantation

La plantation s’effectue lorsque les plants ont atteint 3 à 4 feuilles vraies, soit 3 à 4 semaines après semis. Juste avant plantation, effectuer une pré-irrigation, surtout si le sol est sablonneux. Essayer d’assoiffer les plants 1 à 2 jours avant plantation.

Juste avant la plantation, désinfecter les plants en trempant le bas des plateaux alvéolés dans un fongicide. Au cours de la plantation, essayer encore d’éliminer les plants malades et chétifs.

Couvrir avec du sol jusqu’au niveau de la motte. Eviter l’assoiffement des plants en irriguant juste après plantation. Éviter les plantations en périodes chaudes.

La densité de plantation préconisée est de 18.000 à 20.000 plants/ha. Cependant, cette densité peut être réduite à 12.000 plants/ha environ dans le cas des plants greffés (conduits généralement en 2 bras).

Fertilisation

Sous les conditions pédo-climatiques marocaines, les normes d’exportation de la tomate (fruits+appareil végétatif) en unités/tonne du fruits sont les suivantes:

N: 2,8 – P205: 0,85 – K20: 6 – CaS: 2,8 – MgO: 1,3. Il convient de signaler que le potassium représente le principal constituant minéral de fruit, de ce fait, il constitue l’élément majeur dans un plan de fumure de la tomate sous serre.

Fumure de fond

Fumure organique: 50 à 60 t/ha de fumier bien décomposé.

Fumure minérale (unités/ha)
N: 100, P205: 200, K20: 200, MgO: 50

Ces doses peuvent être corrigées en fonction des analyses du sol.

Fumure de couverture (Unités/ha)

N: 350, P205: 250, K20: 550, MgO: 100

Les engrais de couverture doivent être fractionnés et appliqués en fertigation. Les doses doivent être déterminées en fonction des conditions pédo-climatiques et les stades phénologiques de la plante.

Forme d’apport d’engrais

En fumure de fond, l’azote est apporté sous forme de sulfate d’ammoniaque (21%). De même, et afin d’éviter toute croissance luxuriante permettant le développement des maladies; la même source d’azote peut être utilisée en début de cycle (1 à 2 mois). En période froide, l’ammonitrate et le nitrate de potasse sont recommandés en engrais de couverture. Cette dernière source peut être également utilisée comme source de potassium en raison de la synergie que présentent les ions K+ avec les ions nitrates (NO3) et de sa bonne solubilité (133 kg/m3 d’eau contre 74 kg/m3 pour le sulfates de potasse).

Le TSP (45%) et le MAP (11-55-0) sont les deux principaux engrais utilisés pour le phosphore.

En cas d’irrigation avec des eaux légèrement saumâtres, un apport d’engrais à base de calcium est vivement conseillé afin d’éviter la nécrose apicale.

Dans les sols légers ou de type calci-magnésique, des cas de carences peuvent être observés. A cet effet, des apports d’oligo-éléments (Fe, Mn, Mo, Cu, Zn) doivent être effectués soit en fertigation, soit par application foliaire.

Irrigation

La tomate est une plante assez sensible à la fois au déficit hydrique et à l’excès d’eau. Un déficit hydrique, même de courte durée, peut réduire sérieusement la production. De même, un excès d’eau, notamment aux stades de faible consommation peut provoquer l’asphyxie des racines et le dépérissement total des plants.

Les stades où les besoins en eau sont critiques se situent entre la floraison, nouaison et le grossissement des fruits. En effet, un stress hydrique au stade floraison provoque une coulure des fleurs et une mauvaise nouaison.

Il est recommandé d’assurer une bonne alimentation hydrique durant tout le cycle de la culture. Un stress hydrique qui précède ou suit une irrigation normale entraîne des éclatements des fruits qui deviennent par la suite prédisposés aux attaques de maladies et ravageurs.

Doses d’irrigation préconisées

Sous les conditions pédo-climatiques marocaines et sur la base d’un cycle de 9 à 10 mois et d’une densité moyenne de 18.000 plants/ha, les besoins en eau de la tomate sous-serre conduite en irrigation goutte à goutte sont de l’ordre de 7.000 m3/ha répartis par période comme suit:

  Période   Dose (litre/plant/jour)
Août – Septembre      0,5
Octobre – Novembre    1
Décembre – Février    1,5
Mars – Avril    2 à 2,5

Les goutteurs doivent avoir un débit de 2 à 4 l/heure. Dans le cas d’une culture en lignes jumelées, on peut installer un seul goûteur par 2 plants.

Lors de la préparation des solutions mères, le pH doit être maintenu entre 5,8 et 6. Pour cela on peut utiliser soit l’acide nitrique soit l’acide phosphorique en fonction des disponibilités, pour l’ajustement de pH. Ces acides permettent également le débouchage des goutteurs et présentent une source non négligeable en éléments fertilisants. A titre d’exemple, l’acide nitrique contient 20 unités d’azote par 100 litres.

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: