Matériel d’irrigation: Choix, utilisation et entretien

Comment utiliser les pompes?

Avant l’amorçage

– Vérifier s’il y a suffisamment de lubrifiants ou graisse dans tous les paliers,

– Tourner l’arbre d’entraînement manuellement pour voir s’il tourne librement et sans jeux excessif,

– Ouvrir à fond la vanne dans la tuyauterie d’aspiration et nettoyer la crépine,

– S’assurer que la vanne de décharge (vanne de refoulement) est fermée. Par contre, dans le cas des pompes axiales, il est parfois impossible de réussir l’amorçage car la puissance requise est maximale lorsque le démarrage se fait à vanne fermée.

Précautions au démarrage

– Enlever les boulons du couplage et vérifier le sens de rotation du moteur. Cette opération est effectuée une seule fois lors du premier démarrage après l’installation ou bien après une réparation dans le moteur électrique et surtout lorsqu’un changement a eu lieu sur le câblage.

– Effectuer l’amorçage avec suffisamment d’eau. Dans le cas du clapet de pied, remplir la tuyauterie d’aspiration ainsi que le corps de pompe jusqu’à l’orifice de remplissage. Dans le cas d’absence de clapet de pied, une pompe à vide est utilisée pour évacuer l’air de la tuyauterie d’aspiration et remplir d’eau la partie d’amorçage.

– Démarrer la pompe en gardant la vanne de décharge fermée. Une fois que les manomètres d’aspiration et de refoulement indiquent les valeurs spécifiées, on procède à l’ouverture graduelle de la vanne. Si la pompe tourne durant une période assez longue avec la vanne de décharge fermée; la température du liquide pompé s’élève et l’air s’accumule dans le corps de la pompe.

Précautions durant le fonctionnement

– Vérifier les paliers: vérifier que la rotation s’effectue d’une manière régulière et silencieuse. Vérifier aussi que la température extérieure du palier ne dépasse pas de trop la température ambiante.

– Vérifier la presse-étoupe: l’eau qui alimente les presse-étoupes doit être claire et sans impuretés. Vérifier s’il n y a pas une élévation de température anormale causée par un serrage exagéré ou irrégulier de la presse-étoupe. Le débit le plus convenable, qui va minimiser les frottements et le surchauffage, est celui qui va permettre à une petite quantité d’eau de tomber sous forme de gouttes d’une manière continue de la presse-étoupe.

– Vérifier l’existence de bruits et de vibrations: Si l’air est aspiré à l’intérieur de la pompe, il peut causer un bruit anormal. Dans ce cas, des vibrations peuvent aussi se produire.

– Vérifier la pression, le débit et l’ampérage: s’assurer que les fluctuations de la pression, du débit et de l’ampérage ne sont pas importantes. Ceci arrive lorsque l’air est aspiré ou un corps étranger est capté par la roue ou la cage du clapet de pied est colmatée.

Précautions après l’arrêt

– Fermer la vanne de décharge et les robinets de pression avant l’arrêt du moteur d’entraînement. Dans le cas des pompes axiales, elles sont généralement installées pour former un siphon. Ainsi, on ouvre la vanne de mise sous vide puis on vide la pompe de son eau avant d’arrêter le moteur.

– Quand le clapet de pied n’est pas installé, on ouvre la vanne de mise sous vide en même temps que l’arrêt de la pompe et on fait acheminer l’eau se trouvant dans la pompe vers le réservoir d’aspiration.

– Dans le cas d’une panne de courant, en plein fonctionnement de la pompe, en premier lieu on baisse le commutateur marche-arrêt et on ferme la vanne de décharge en même temps. Dans le cas d’une pompe axiale, ouvrir la vanne de mise sous vide avant de fermer la vanne de décharge.

– Quand il est prévu de laisser la pompe en arrêt pendant une longue période, on ouvre le robinet de drainage pour vider la pompe de son eau. En plus, il faut procéder à d’éventuels entretiens tel que le graissage des parties susceptibles de rouiller (les paliers, les arbres, les presse-étoupes).

Maintenance des pompes en opération

– Quand une ou plusieurs pompes sont installées, préparer un bloc notes pour chaque pompe et noter les résultats des inspections et des réparations effectuées.

– Généralement, on effectue des opérations périodiques de maintenance des pompes selon le calendrier suivant:

a- vérifier, une fois par mois, l’alignement de l’accouplement direct entre la pompe et le moteur,

b- changer l’huile de lubrification des paliers une fois par trimestre. Changer la graisse des paliers une fois par an,

c- effectuer, une fois par an, une visite approfondie des organes (démontage et examen minutieux),

– quand l’anneau à lanternes est usé, il doit être remplacé car la fuite d’eau s’accentue et le rendement de la pompe diminue,

– quand l’use des roulements est avancée, les vibrations de la pompe augmentent, il faut donc procéder à leur changement,

– quand l’eau s’écoulant de la presse-étoupe augmente, même après le changement de la garniture, remplacer la douille d’usure.