Le poirier

Les variétés

Comparativement au pommier, la gamme variétale du poirier est nettement plus réduite. Une dizaine de variétés fournissent la quasi-totalité de la production de poires au Maroc. En culture de plaine et par ordre de précocité de récolte, on rencontre Wilder, Précoce Morettini, Coscia, Dr. Jules Guyot, Clapp Favorite, Williams Blanc, Williams Rouge, Louise Bonne d’Avranches et Passe Crassane.

Les variétés les plus cultivées sont les poires d’été (Williams, Dr. J. Guyot, Beurré Hardy) suivies de Passe Crassane, une poire d’automne. L’association variétale est nécessaire chez le poirier pour assurer la fécondation croisée. Les types d’associations rencontrées sont les suivante:

Variétés à polliniser et variétés pollinisatrices

– Précoce Morettini -Coscia -Dr. J. Guyot -Williams -Louise Bonne d’Avranches -Passe Crassane -Coscia

– Précoce Morettini -Williams -Conférence, Dr. J. Guyot -Beurré Hardy -Williams – Beurré Hardy

Les deux porte-greffe les plus utilisés sont: le Franc et le Cognassier BA29. Le franc confère une grande vigueur à la variété, ce qui est un inconvénient en culture intensive, mais il est indemne de maladie à virus à l’exception du “vein yellow” transmis par graine; il présente aussi une bonne affinité avec le poirier et est peu sensible à la chlorose calcaire. Un franc sélectionné pour son homogénéité, Feudière est peu diffusé.

Le cognassier BA29 est un cognassier de Provence qui se distingue par sa vigueur, sa croissance rapide et présente une bonne affinité avec Williams.

Les techniques culturales

La réussite de la culture du poirier nécessite les conditions suivantes:

– Eviter les brusques variations dans la disponibilité en eau. Ceci revient à:
. disposer d’une bonne réserve en eau du sol;
. limiter l’évapotranspiration (choix d’un terrain abrité et plantation de brise-vent);
. maintenir l’humidité du sol proche de la capacité au champ en pratiquant des irrigations fréquentes.
– Eviter les endroits gélifs.
– Assurer une excellente pollinisation (la présence de ruches est indispensable).

Pour les autres techniques (fertilisation, irrigation, taille se référer à la culture du pommier).