Les pertes en grains à la récolte mécanique des céréales

Réglages de la moissonneuse batteuse

Principe général

Respecter les trois règles générales suivantes:

11Se conformer aux conseils et instructions du constructeur qui sont consignés dans le manuel d’utilisation et d’entretien, ainsi que ceux reçus de la part du service après-vente lors de la mise en route et lors des visites techniques.

11Régler un seul organe à chaque fois et non pas plusieurs à la fois. Ceci afin de savoir d’où vient l’anomalie.

11S’assurer de la maturité de la culture (13% pour le blé, 15% pour le tournesol,…). A titre d’exemple, une évaluation approximative pour le blé consiste à casser le grain sous les dents: il doit être cassant et farineux à l’intérieur.

Réglage de la barre de coupe

Réglage de la coïncidence des points morts du milieu des sections avec les doigts.

Réglage de la hauteur de coupe

C’est généralement deux vérins hydrauliques qui permettent de changer la hauteur du tablier et donc de la barre de coupe. Cette hauteur est dictée par l’état de la culture et celui du sol.

Diviseurs

11Régler le diviseur intérieur de façon à éviter que la récolte ne se bloque entre la vis sans fin et les bords du tablier.

11Régler le diviseur extérieur pour ne couper que la quantité de récolte qui va pouvoir être prise par le tablier.

Rabatteur

11Régler le parallélisme du rabatteur avec la barre de coupe;

11En cas de culture versée, rapprocher le rabatteur de la barre de coupe;

11Pendant le travail, régler la hauteur du rabatteur de façon à ce qu’il touche la plante à une douzaine de cm en dessous de l’épi.

11Régler la vitesse de rotation du rabatteur comme suit:

Si la culture est droite: vitesse du rabatteur = vitesse d’avancement;

Si la culture est versée: vitesse du rabatteur > vitesse d’avancement.

11Régler l’orientation des doigts du rabatteur en fonction de l’état de la culture.

Vis sans vin

11Vérifier à l’atelier le parallélisme et la distance de la vis sans fin par rapport au fond du tablier (8 à 12 cm).

11Régler la valeur et le moment de la sortie des doigts.

11Vérifier à l’atelier la tension de l’embrayage de sécurité de la vis.

Convoyeur

11Régler la tension des chaînes du convoyeur à partir des écrous se trouvant à l’extérieur du caisson.

Batteur/contre batteur

11Pendant le travail régler la distance entre le batteur et le contre-batteur. Adopter les valeurs prescrites par le constructeur pour le type de culture récoltée et les affiner par la suite en fonction des résultats obtenus. En tout les cas, environ un peu plus que la longueur de la graine à l’entrée et de l’épaisseur à la sortie.

11Régler la vitesse de rotation du batteur à la valeur prescrite par le constructeur et l’affiner par la suite. Suivre l’approche suivante:

Ventilateur de nettoyage

11Durant le travail, ajuster la vitesse du ventilateur pour que les impuretés soient éliminées (cas de faible courant d’air) ou à ce que les grains ne soient pas projetés à l’extérieur de la machine (cas du vent trop fort).

11Régler la direction du vent à l’aide de volets prévus à cet effet.

Grilles de nettoyage

11Choisir les grilles adaptées à la culture.

11Régler leurs ouvertures au cas où ils sont réglables, de façon à éviter le bourrage, le retour des grains avec les otons (casses) et les pertes de grains à l’extérieur.

Toutes ces précautions permettent d’améliorer la qualité du travail (grains propres et non cassés, vitesse d’avancement optimum et moins d’arrêts,…) et minimiser les pertes de grains. Evaluer ces pertes au cours de la journée et refaire les réglages si nécessaires.

Pr. El Houssain BAALI et Pr. El Hassan BOURARACH
Centre de Formation en Mécanisation Agricole (CFMA)
IAV Hassan II, Rabat
e.baali@iav.ac.ma