Le pêcher et le nectarinier

Les techniques culturales

Travaux du sol

Se référer à l’abricotier et au prunier. Le désherbage chimique doit être mené avec prudence, le pêcher étant sensible au contact des herbicides. Les herbicides recommandés sont: Glyphosate et sulfosate (systémique + contact), Paraquat et glufosinate (contact), Simazine (pré/post-émergence) et Aminotriazole (contact/ systémique).

Fumure

Fumier décomposé = 10 T/ha, N = 150 U/ha dont 2/3 avant floraison et 1/3 au grossissement du fruit. P205 = 50 U/ha. K20 = 150 U/ha. Mg = 50 U/ha tous les 2 ans.

Éclaircissage

L’éclaircissage est une nécessité chez le pêcher qui est une espèce très fertile. On éclaircie avant la chute complète des pétales chez les variétés les plus précoces. Pour les variétés tardives et de saison, on éclaircie à partir du durcissement du noyau (soit 10 à 20 jours après la pleine floraison). On supprime les fruits doubles, les fruits à l’intérieur de l’arbre et on ne laisse que 5 à 6 fruits par rameau mixte. On laisse un fruit tous les 12 à 15 cm. L’éclaircissage chimique est possible avec l’acide gibberellique, mais les doses (50 à 80 g/1000 l d’eau) et les périodes d’application doivent être déterminés localement.

Protection phytosanitaire

Deux groupes de maladies à virus sont fréquentes chez le pêcher: les viroses à Ring Spot ILAR et les Ring Spot NEPO. Les maladies bactériennes sont responsables de la galle du collet (Crown gall) et du dépérissement (Pseudomonas persicae).

Les maladies cryptogamiques les plus importantes sont: la cloque, l’oïdium, le chancre à Fusicoccum, le plomb parasitaire, la criblure à Coryneum, la moniliose, le chancre à Crystospora. Les ravageurs du pêcher sont la tordeuse, le carpocapse, les acariens, la cératite, le capnode, la zeuzère et le cossus.

Récolte et conservation

L’époque de récolte chez le pêcher est une caractéristique variétale. La fermeté de la chair est un indice d’appréciation. La cueillette se fait en 4 à 6 passages espacés de 2 à 5 jours chez une même variété. Aussi, il importe d’évaluer dans un verger le pourcentage de fruit à cueillir à chaque passage pour une variété donnée.

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: