Fertilisation Minérale des Cultures Les éléments fertilisants majeurs (Azote, Potassium, Phosphore)

L’azote (N)

Formes de l’azote dans le sol

Dans le sol, l’azote se trouve essentiellement sous trois formes: organique, ammoniacale et nitrique. L’azote est assimilé par la plante sous la forme nitrate (NO3) ou ammonium (NH4+). Les plantes peuvent utiliser ces deux formes à la fois dans leur processus de croissance. Cependant, la partie la plus importante de l’azote absorbée par la plante l’est sous forme de nitrate. Cet ion est mobile et circule avec la solution du sol vers les racines de la plante. Sous certaines conditions de température, d’aération, d’humidité et de pH, les micro-organismes du sol changent toutes formes d’azote en nitrate.

La forme organique représente presque 95% de l’azote total du sol, notamment sous forme de matière organique. Cet azote est minéralisé progressivement sous l’action de la flore microbienne (1 à 2% par an) pour se retrouver en fin d’évolution sous forme nitrique (NO3).

Les formes inorganiques rencontrées dans le sol sont constituées par l’azote nitrique (NO3), l’azote ammoniacal (NH4+), l’azote gazeux (N2) et l’oxyde d’azote (NO2). La fraction d’azote minéral dans le sol représente moins de 5% de l’azote total. L’azote minéral se trouve principalement sous forme d’ammonium et de nitrate.

La forme ammoniacale (NH4+) est le résultat de la première transformation de l’azote organique du sol. Cette forme est soluble dans l’eau et bien retenue par le pouvoir adsorbant du sol, elle est transitoire et sera transformée ensuite en azote nitrique.

La forme nitrique (NO3) est la plus mobile dans le sol et par conséquent la plus accessible aux plantes.

L’absorption de l’ammonium ou des nitrates dépend des conditions du milieu. L’ion ammonium peut inhiber l’absorption des nitrates. Lorsque les deux formes sont présentes à des concentrations égales, l’absorption de l’ammonium par les plantules de blé dépasse généralement celle des nitrates. Par ailleurs, l’absorption de l’une ou de l’autre forme dépend de l’espèce et de l’âge de la plantule. Les céréales préfèrent la forme ammoniacale durant les premières phases de leur croissance.

Carence et abondance de l’azote dans la plante

Carence

En situation de carence azotée, les plantes restent chétives, les feuilles se dressent, deviennent plus raides et tournent au vert-clair, le pétiole et les nervures sont plus prononcées à cause du retard de développement des parties succulentes. La déficience en azote chez les graminées se caractérise par un tallage défectueux et une extension anormale du système radiculaire par rapport au système aérien. La teneur en protéines est souvent élevée.

Abondance

Les feuilles sont vert-foncées, les plantes sont succulentes et très digestibles et il y a réduction des parties ligneuses. La maturité et par conséquent la récolte sont retardées car l’azote stimule la croissance végétative au détriment des organes de reproduction. En cas d’excès d’azote, les céréales sont sujettes à la verse.