Plan National Oléicole: Les axes d’intervention et le plan d’action 1998-2010

Identification de projets pilotes au niveau régional

IDENTIFICATION DE PROJETS PILOTES DE DÉVELOPPEMENT DE LA FILIÈRE OLÉICOLE AU NIVEAU RÉGIONAL

Trois grandes zones oléicoles homogènes ont été identifiées, compte tenu du contexte de production et du potentiel oléicole dont elles disposent, à savoir:

Zone oléicole du bour favorable représentée par les régions de Meknès, Khémisset, Sidi Kacem et Sefrou. L’oléiculture au niveau de cette zone concerne 73.850 ha, soit 13,5 % du patrimoine oléicole national. Les projets identifiés au niveau de cette zone sont au nombre de quatre et concernent les régions de Khémisset, Meknès, Sefrou et Sidi Kacem.

Zone oléicole de montagne représentée par les régions de Taza, Chefchaouen et Taounate. La superficie oléicole dont dispose cette zone s’élève à 170.000 ha, soit le tiers du patrimoine national. Trois projets sont identifiés au niveau de cette zone: Taounate, Taza et Chefchaouen.
Zone oléicole irriguée représentée par les plaines du Haouz et du Tadla. Les oliveraies de cette zone s’étaleront sur une superficie de 100.000 ha soit 20% du patrimoine oléicole national. Cette zone sera représentée par un projet identifié au niveau du Haouz.

Les objectifs tracés pour ces projets consistent, d’une part, à atténuer l’impact des contraintes dont souffre le secteur oléicole dans les différentes régions et d’autre part à optimiser la valorisation des potentialités oléicoles existantes. Il s’agit principalement de la rentabilisation de la culture de l’olivier et de l’amélioration de ses performances à travers:

  • l’extension des superficies et la diversification du profil variétal;
  • la réhabilitation et l’intensification des plantations existantes;
  • la valorisation de la production et l’intégration de la filière oléicole.

La conception des différentes actions de développement arrêtées dans les projets est basée sur la promotion d’une approche participative et partenariale visant l’implication des différents intervenants de la filière à travers leurs organisations professionnelles. A ce titre, une attention particulière sera accordée à l’organisation des bénéficiaires des projets en coopératives et associations.

Les projets seront réalisés sur une période de 3 années et porteront sur la réalisation des actions suivantes: (Tableau 4)

MADRPM/DPV (Décembre 1997)

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: