Diagnostic – Maroc: désherbage du blé et de l’orge dans les périmètres irrigués en 1999-2000

Blé dur

Le blé dur en irrigué a été cultivé sur 90,820 ha dans les 9 périmètres, soit environ 28% des 331,330 ha réservés au blé et à l’orge en 1999-2000 (Tableau 1, (voir fichier PDF)). Quatre périmètres ont eu 74% de superficies de blé dur irrigué: Haouz (25,580 ha), Doukkala (19,200 ha), Tafilalet (12,030 ha) et Tadla (10,100 ha).

Comme pour le blé tendre, environ la moitié des superficies de blé dur a été désherbée chimiquement (soit 46,940 ha). Les superficies de blé dur traitées avec les herbicides anti-dicotylédones ont été estimées à 46,700 ha (soit 51%). Celles traitées avec les herbicides anti-graminées ont été de 20,905 ha (soit 23%). Les superficies de blé dur traitées avec les herbicides ont varié entre 0% dans les oasis d’Ouarzazate et 97% au Tadla (Tableau 3, (voir fichier PDF)). De larges superficies de blé dur ont été également traitées au Gharb (92%), à Doukkala (79%) et au Loukkos (68%).

Un quart des superficies de blé dur irrigué a fait l’objet de l’arrachage manuel dans l’ensemble des périmètres (soit 23,200 ha). Cette technique a été essentiellement employée à Ouarzazate (100% de superficies), au Tafilalet (83%) et au Souss-Massa (56%).

Environ 20,680 ha de blé dur irrigué sont restés sans désherbage en 1999-2000 (soit 23% des superficies de blé dur cultivées dans les 9 périmètres). Les trois périmètres qui ont eu de grandes surfaces de blé dur non désherbées ont été Moulouya (86%), Haouz (41%) et Loukkos (32%).

Dans 7 périmètres, les superficies de blé dur irrigué ayant fait l’objet de la première année du programme de la sécurisation de la production des céréales ont été les mêmes que celles gérées régulièrement par les ORMVA. Elles ont représenté 59% des superficies de blé dur totales au Haouz et 69% au Moulouya. Malgré la réduction des superficies à encadrer, la situation du désherbage n’a pas changé par rapport aux superficies totales.

Orge

L’orge en irrigué a été cultivée sur 40,700 ha dans les 9 périmètres, soit environ 12% des 331,330 ha réservés au blé et à l’orge en 1999-2000 (Tableau 1, (voir fichier PDF)). Les 5 périmètres à orge sont: Haouz (12,440 ha), Ouarzazate (8,240 ha), Tafilalet (8,000 ha), Moulouya (7,020 ha) et Souss-Massa (5,000 ha).

Sur les 40,700 ha d’orge irriguée, seulement 180 ha ont été traités avec les herbicides anti-dicotylédones. L’arrachage manuel a concerné 15,000 ha (soit 37% des superficies totales d’orge irriguée). Les superficies restées sans désherbage ont été estimées à 25,520 ha (soit 62% des superficies totales).

Au Souss-Massa et au Tafilalet, les superficies d’orge irriguée ayant fait l’objet de la première année du programme de la sécurisation de la production des céréales ont été les mêmes que celles gérées régulièrement par les ORMVA. Elles ont représenté 0% des superficies totales d’orge irriguée au Haouz, 61% à Ouarzazate et 71% au Moulouya. Comme pour les blés, la situation du désherbage n’a pas changé par rapport aux superficies totales malgré la réduction des superficies à encadrer.