Fertilisation des rosacées fruitières

Diagnostic foliaire

Les analyses du sol sont utiles pour connaître le pH ou l’acidité du sol et donc les besoins en chaux des cultures fruitières. Par contre, elles sont d’une utilité limitée pour la conduite de la fertilisation des arbres fruitiers, cultures dont les racines s’enfoncent loin à travers plusieurs couches de sol.

L’analyse foliaire, ou diagnostic foliaire, est le meilleur moyen de déterminer la quantité et la nature d’engrais à donner aux arbres fruitiers. Elle permet de mesurer les éléments nutritifs et elle indique, le cas échéant, s’il faut modifier le programme de fertilisation. Les analyses foliaires intègrent les facteurs qui peuvent influer sur la disponibilité et l’absorption des éléments nutritifs en montrant l’équilibre qui existe entre ces derniers.

Ainsi, une carence en magnésium (Mg) peut résulter d’un manque de magnésium dans le sol, d’une teneur en potassium trop élevée, ou de l’effet conjugué de ces deux conditions. L’analyse foliaire indique l’équilibre entre le potassium et le magnésium. Elle révèle aussi les carences cachées ou naissantes. Par exemple, on peut provoquer une carence en potassium en épandant de l’azote sur une terre peu pourvue en potassium parce que la croissance induite par l’azote entraîne de plus grands besoins en potassium.

L’analyse foliaire permet de renseigner sur la façon dont les arbres ont assimilé les engrais qui ont été mis à leur pied et de ce fait complète l’analyse du sol. En effet, selon la nature du terrain, le travail du sol, l’irrigation, les conditions climatiques, les arbres peuvent se trouver dans l’impossibilité de se nourrir correctement bien que le sol contienne tous les éléments et les oligo-éléments nécessaires qui leur sont nécessaires.

Pour être représentative, l’analyse doit se faire à une époque de l’année où la proportion des différents minéraux ne fluctue pas trop dans les feuilles. A cet égard, la feuille est utilisée comme élément du diagnostic de la nutrition chez les rosacées fruitières.

Après analyse, l’interprétation des résultats devra aboutir à des recommandations de programme de fertilisation en prenant comme référence des concentrations correspondant à un état nutritionnel adéquat. Ces concentrations sont appelées normes. Les principales normes étrangères établies pour les arbres fruitières sont regroupées dans les tableaux 6 et 7. Au Maroc, les normes à considérer pour la variété Golden Delicious greffée sur MM 106 sont: Azote 2,35; Phosphore 0,14 et potassium 2,10.