19.4 C
New York
mardi, mai 21, 2024

Buy now

Nouveaux aliments pour les ruminants à base de fruits de cactus

Les rebuts de fruits de cactus en alimentation animale

L’alimentation du bétail en milieu aride ou semi-aride peut être une alternative prometteuse pour promouvoir la valorisation des fruits de cactus en alimentation animale. Les fruits des cactus non commercialisés pour la consommation humaine (rebuts) constituent un meilleur exemple, car ce sont des rebuts de plus en plus disponibles dans les régions où le cactus est bien développé.

Les divers travaux que nous avons réalisés ont montré que ces fruits peuvent être incorporés soit sous forme de blocs multinutritionnels, soit sous forme d’ensilage ou bien dans un mélange alimentaire à sécher. Ces travaux novateurs ont été poursuivis en grandeur nature avec l’Agence pour la Promotion et le Développement des Provinces du Sud du Royaume. C’est ainsi que d’importantes quantités d’ensilage à base de rebuts de fruits de cactus ont été produites et des essais préliminaires sur des animaux ont été réalisés et ont donné des résultats probants.

Valeur nutritive des rebuts de fruits de cactus

A l’instar des raquettes de cactus, les analyses chimiques effectuées sur les rebuts de fruits ont mis en exergue leur valeur énergétique élevée; cependant, ils présentent de faibles teneurs en matière sèche et en protéines (Tableau 3). D’où l’intérêt d’incorporer un aliment riche en protéines pour combler le déficit azoté des fruits de cactus, et de veiller à assurer de bonnes conditions de conservation pour éviter les risques de détérioration de la qualité du mélange alimentaire, compte tenu de leur teneur élevée en eau.

Les techniques de conservation du mélange produit qui peuvent être utilisées sont: le séchage sous soleil et l’ensilage.

Avantages des mélanges alimentaires à base fruits de cactus

L’intérêt zootechnique de l’utilisation de ces mélanges (vrac séché ou ensilage) est résumé dans les points suivants:

  •  ils sont faits à base de fruits de cactus non commercialisés. Ils sont donc bon marché et disponibles dans les zones arides et semi-arides, où les ressources alimentaires sont limitées;
  •  ils sont faciles à produire, à conserver et à transporter;
  •  ils constituent, par leurs sucres rapidement fermentiscibles, un bon support pour incorporer de l’urée, source d’azote bon marché pour les ruminants;
  •  ils peuvent être aussi un support de minéraux et vitamines;
  •  ils sont alors nutritionnellement équilibrés et devraient induire une amélioration de la digestion des autres ingrédients de la ration des animaux tels que la paille et le pâturage.

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: