Le marché de l’huile d’Argan et son impact sur les ménages et la forêt

L’expansion rapide du marché de l’huile d’argan

Le marché d’argan a connu une évolution spectaculaire entre 1998 et 2007 (figure 1). Le prix des fruits d’argan dans les souks hebdomadaires a presque doublé entre les deux années d’enquête 1999 et 2007 et a augmenté plus rapidement que le prix de l’huile d’argan en raison de la forte demande des fruits par les marchés de l’huile d’argan de haute valeur (coopératives, sociétés privées).

Les prix des amendons d’argan ont suivi la même tendance que celle de l’huile d’argan et ont connu une augmentation substantielle en raison de la forte demande grandes sociétés privées du business de l’huile d’argan et qui opèrent dans les grands souks hebdomadaires de la région d’argan, par l’intermédiaire de collecteurs de graines.

La forte demande en huile d’argan n’a pas uniquement aboutit à l’augmentation des prix des produits d’argan mais également à une différenciation significative dans les marchés d’argan. En effet, il existe deux types d’huiles d’argan, l’une culinaire, extraite à chaud après torréfaction, et l’autre cosmétique préparée à froid, généralement mécaniquement à l’aide de machines spéciales.

L’huile culinaire, historiquement disponible et commercialisée uniquement dans la région d’argan et dans certaines villes environnantes, est actuellement commercialisée à travers tout le Maroc et dans le monde entier. Ses prix varient largement, de 200 Dh/litre localement dans les souks hebdomadaires, à plus de 20 fois ce prix dans les restaurants haut de gamme de Paris ou New York.

Le marché de l’huile d’argan cosmétique a également explosé au cours de la dernière décennie. Le vaste savoir traditionnel des populations de la région d’argan, qui utilisaient cette huile comme produit cosmétique depuis des siècles, a attiré l’attention des chercheurs, des grandes firmes de cosmétiques et des touristes depuis des décennies. Ayant confirmé l’importance des propriétés chimiques de cette huile pour un usage cosmétique et esthétique, voire médicinal, celle-ci a pu être commercialisée dans les marchés internationaux de haute valeur. Les prix de l’huile cosmétique dépassent de loin ceux de l’huile culinaire. Au détail, elle est plus de 4 fois plus chère (50 Dh les 50 ml).

La croissance du marché de l’huile d’argan a été favorisée par l’amélioration des techniques d’emballage et d’étiquetage et par la certification par certains organismes tels que AlterEco et Max Havelaar. L’Indication Géographique Protégée (IGP) pour l’huile d’argan du Maroc donnera davantage de valeur au marché de l’huile d’argan et protégera en plus cette huile des piratages et des tricheries. Ce label permettra également de protéger les coopératives féminines de production de l’huile d’argan contre les déguisements des sociétés privées.