Productivité de l’artichaut dans la région du Gharb: Comparaison de deux variétés plantées sous quatre densités

Production totale

Rendement total par plant

La figure 3 montre le cumul total du rendement (kg/plante) par plant d’artichaut des différentes récoltes effectuées du 8/02/01 au 31/05/01. L’analyse statistique a montré que pour chaque date de cueillette, il existe une différence très hautement significative entre les deux cultivars en matière de rendement moyen par plant. Le rendement total par plant cumulé à la dernière récolte montre une différence très hautement significative entre les cultivars (tableau 9), une différence significative entre les densités (tableau 10) et aucune différence significative entre les interactions (tableau 11).

Nombre de capitule par plant

Le nombre de capitule total produit par plant durant les périodes de cueillettes a montré une différence très hautement significative entre les cultivars, aucune différence significative entre les densités ou entre les interactions (tableau 9, 10 et 11).

Poids moyen du capitule

Le poids du capitule a évolué (tableau 8) de gros calibre au niveau des deux premières récoltes et d’une partie de la troisième qui sont destinées au marché de frais, aux petits calibres pouvant être destiné à la transformation industrielle. L’analyse statistique du paramètre poids du capitule a révélé qu’il y a une différence très hautement entre cultivars. Aucune différence n’a été décelée entre les densités ou entre les interactions. Les premiers capitules récoltés sont les capitules aînés (de 1er ordre) suivis de capitules axillaires (de 2ème ordre) et enfin des capitules produits par les œilletons (Foury et Chaux, 1997).

Rendement par hectare

La figure 4 montre le cumul du rendement (t/ha) par cultivar d’artichaut des différentes récoltes effectuées du 8/02/01 au 31/05/01. Le tableau 9 montre qu’au niveau du rendement total, la différence entre les cultivars est très hautement significative. Cette différence est aussi très hautement significative entre les densités (tableau 10). Elle est hautement significative entre les interactions (tableau 11). L’interaction Imperial Star x la forte densité (11000plants par ha) a donné le meilleur rendement total à l’hectare qui a été de 22,5 tonnes par hectare (tableau 11 et figure 4). Rabgarajan et al. (2000) ont montré que le cultivar Imperial Star a donné un rendement commercialisable le plus élevé comparé au cultivar GreenGlobe.

La meilleure densité obtenue, dans notre cas, pour le cultivar Imperial Star, a été de 11000 plants par ha proche de la meilleure densité de 12000 plants par ha trouvé par Elia et al. (1991). A une densité de 12000 plants par ha pour des cultivars multipliés par graines, Elia et al. (1994) ont comparé différents arrangements (IL: interligne, IL1: interligne entre lignes simples, IL2: interligne entre lignes jumelées, IP: inter-plants): ligne simple (1,20 m IL x 0,70 m IP), des lignes jumelées (1,70 m IL2 x 0,70 m IL x 0,70 m IP, 2,10 m IL2 x 0,60 m IL x 0,60 m IP ou 2,80 m IL2 x 0,50 m IL x 0,50 m IP. Les résultats de ce travail, ont montré que la ligne jumelée 170x70x70 et la ligne simple ont donné les rendements les plus élevés.

Nombre total de capitules récoltés

Le nombre total de capitules récoltés par ha a présenté des différences très hautement significatives entre les cultivars (tableau 9) et aussi entre les densités de plantation (tableau 10), par contre au niveau interaction (cultivar-densité) la différence a été hautement significative (tableau 11). Le nombre total de capitules le plus élevé a été de 154 000 par ha et a été obtenu par le cultivar Imperial Star à la plus forte densité de 11000 plants/ha. Foury et Chaux (1997) ont trouvé que le nombre de capitules par hectare augmente avec la densité mais les dimensions des capitules (longueurs et diamètres) diminuent.

On peut donc conclure, après analyse des résultats de l’expérimentation, que le cultivar Imperial Star conduit sous une densité de 1,5 m entre lignes et 0,6m entre plants (11.000 plants/Ha) donne des résultats satisfaisants de point de vue croissance, production et qualité industrielle et de produit frais.

Références citées

Elia, A., Paolicelli, F., Biano,V.V., 1991. Effect of sowing date, plant density and nitrogen fertilizer on artichoke (cynara scolymus L.): preliminary results. Adv. Hort.Sci., vol 5 (3):119-122.
Elia, A., Calabrese, N., Sarli, G., Losavio,F. 1994. Plant spatial arrangement and production of new cultivars of “seed” propagated artichoke. Acta-Horticulturae. N° 371: 195-199.
FAO, 2001. WWW.FAO.ORG\SATAT
Foury, C.; & Chaux, C., 1997. Production légumières (tome III). 545p. p: 405 – 438.
Karmoud, R., 1996. Contribution à la régénération de l’artichautière de la basse Moulouya. Mémoire de 3ème cycle Agronomie. IAV Hassan II. 174p.
LCM, 2003. La transformation de l’artichaut par la Société Les Conserves de Meknes. Journée sur le développement du secteur de l’artichaut organisé par l’ORMVA du Gharb et de l’Association des producteurs de l’artichaut dans la région de Sidi-Slimane au Gharb.
MADREF, 2001. Les statistiques des Cultures Maraîchères au Maroc.
ORMVAG, 2002. Production des légumes et fruits dans la région du Gharb du 1996/97 à 2000/01. In Présentation du Périmètre du Gharb. ORMVA du Gharb.
ORMVAM, 1994. La culture de l’artichaut dans le périmètre de la Moulouya. Serv. Prod. Agric. Bure, cult. diverses. O.R.M.V.A.Moulouya l9p.
Rangarajan,A., Ungall, B.A., Zeppelin, V.C. 2000. Vernalization strategies to enhance production of annual globe artichoke. HortTechnology v10(3): 585-588.
Schrader, W.L., & Mayberry, K.S.. 1992. «Imperial Star» Artichoke. HortScience. April 1992. Vol. 27(4). P: 375 – 376.
Schrader, W.L., & Mayberry, K.S., 1997. Artichoke production in California. University of California. Div. of Agr. and Nat. Res. Publication 7221.
Welbaum, G.E., 1994. Annual culture of globe artichoke from seed in Virginia. HortTechnology. April/June. 1994. 4(2) p: 147 – 150.

Elattir H., Skiredj A., Ait-Ben Oussaiden R. et Chtaina N.
Département de Production, Protection et biotechnologie Végétales, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, B.P. 6202-Instituts, Rabat, Maroc

Activités du projet ConserveTerra

Articles à la une

error: