Prix mondial du pétrole et production halieutique au Maroc: Approche de couplage d’un MEGC et d’un Modèle Halieutique

CONCLUSION

L’approche de modélisation en équilibre général calculable a permis d›obtenir des solutions numériques de différentes simulations de l’augmentation du prix mondial du pétrole. Cette approche a permis de retracer les effets sur les variables sectorielles (offre, prix, etc.), les variables macro-économique et la biomasse des ressources exploitées. Les résultats ont montré que le secteur halieutique est peu vulnérable face à de faibles augmentations du prix mondial du pétrole. La variation de la production est faible suite à de légères hausses du prix mondial du pétrole. Une hausse de ce prix de 25% n’affecterait le niveau global de production que d’environ -0,1% pour les senneurs côtiers, -3% pour les chalutiers côtiers et 0,67% pour le groupe des barques artisanales et palangriers. Cette situation pourrait être expliquée d’une part, par les revenus souvent positifs des activités de pêche qui offrent une marge de sécurité suffisante pour amortir les chocs du marché, et d’autre part, par le fait que le surcoût de production est souvent répercuté au détriment du consommateur final des produits de la pêche. D’autant plus que les niveaux de production halieutiques sont plus déterminés par les conditions climatiques que par les conditions du marché, contrairement aux autres secteurs d’activité.

De forte augmentation du prix mondial du pétrole, pourrait affecter négativement la production et conduit à la baisse de la disponibilité des produits de la pêche sur le marché. Ceci conduit à des prix domestiques plus élevés, affectant ainsi négativement le pouvoir d’achat et la sécurité alimentaire. D’un autre côté, cette situation pourrait favoriser la préservation des ressources halieutiques et garantir la durabilité des ressources pour les générations futures. Toutefois, cela pourrait compromettre la pérennité des activités de pêche, en particulier celles qui dépendent fortement des combustibles fossiles, à savoir les chalutiers côtiers et les chalutiers congélateurs.

Exceptionnellement, pour les petits pélagiques, les résultats ont montré qu’il pourrait y avoir une légère augmentation de la production tant que le prix du carburant ne dépasse pas 25% du prix initial. Cela pourrait s’expliquer tout d’abord par le fait que les bateaux artisanaux et les senneurs côtiers, ciblant les petits pélagiques, ne sont pas de gros consommateurs de carburant en comparaison avec les autres flottes de pêche. Deuxièmement, par le fait que ces activités tenteraient de tirer profit des conditions du marché, principalement en raison du déclin enregistré dans l’offre des produits de pêche provenant d’autres flottilles.

Compte tenu des résultats de ce travail et en vue d’assurer la durabilité du secteur halieutique, l’innovation dans de nouvelles technologies utilisant des sources d’énergie alternatives, et le développement des activités aquacoles, devraient être encouragés. À condition que le secteur soit accompagné de plans d’aménagements bien conçus, cela réduirait la dépendance du secteur de la pêche à l’égard du marché pétrolier international, assurerait la pérennité des activités de pêche, préserverait les investissements et sécuriserait les emplois dans le secteur. Cela contribuerait implicitement à la sécurité alimentaire et à l’utilisation de technologies respectueuses de l’environnement (bateaux hybrides, énergies renouvelables, etc.).

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Annabi N., Cockburn J., Decaluwé B. (2003). Formes fonctionnelles et paramétrisation dans les MCEG.

Boyd R., Koshal R.K. (1992). Potential changes in world oil prices on the U.S.: A general equilibrium perspective. Energy Convers. Mgmt, 33(1): 931-941.

Brêthes J.-C., O’Boyle R.N. (éds.), (1990). Méthodes d’évaluation des stocks halieutiques. Projet CIEO-860060, Centre international d’exploitation des océans, Halifax (Nouvelle-Ecosse, Canada). 963p.

Cadima E.L. (2002). Manuel d’évaluation des ressources halieutiques. FAO Document technique sur les pêches. No. 393. Rome, FAO. 2002. 160p.

Capros P. (2016). Assessment of the macroeconomic and sectorial effects of higher electricity and gas prices in the EU: A General Equilibrium Modeling Approach. Energy Strategy Reviews ,9 (2016): 18-27. Elsevier.

Dervis K.J., de Melo, Robinson S. (1982). General Equilibrium Models for Development Policy. A World Bank research publication. New York: Cambridge University Press.

Diao X., Doukkali R., Yu B., (2008). Policy Options and Their Potential Effects on Moroccan Small Farmers and the Poor Facing Increased World Food Prices. A General Equilibrium Model Analysis. IFPRI Discussion Paper 00813.

Diao X., Roe T., Doukkali R., (2002). Economy-wide benefits from establishing water user-right markets in a spatially heterogeneous agricultural economy. Discussion Paper 103. International Food Policy Research Institute (IFPRI). Washington, D.C.

DPM (2009). Stratégie de développement et de compétitivité du secteur halieutique. Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime.

DPM (2014). Rapport d’activité 2014. Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime.

DPM (2016). Mer en chiffre. Années 2009 à 2015. Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime.

FAO (2016). La situation mondiale des pêches et de l’aquaculture 2016. Contribuer à la sécurité alimentaire et à la nutrition de tous. Rome. 224 pages.

Groupe de travail COPACE (2013). Groupe de travail de la FAO sur l’évaluation des petits pélagiques au large de l’Afrique nord-occidentale. Dakar, Sénégal, 21-25 mai 2012.

HCP (2009). Simulation de l’impact de politiques économiques sur la pauvreté et les inégalités. Modèle d’équilibre générale calculable en Micro-simulation pour l’économie marocaine.

HCP (2012). Comptes nationaux provisoires 2011 (Base 1998). Maroc.

Kamili A., Maynou F. (2011). Bioéconomie et gestion de la pêcherie des petits pélagiques – cas de l’Atlantique centre marocain. Dans S. Garcia, M. Tandstad & A.M. Caramelo, eds. Science et aménagement des petits pélagiques. Symposium sur la science et le défi de l’aménagement des pêcheries de petits pélagiques sur les stocks partagés en Afrique nord-occidentale, 11-14 mars 2008, Casablanca, Maroc, FAO Comptes rendus des pêches et de l’aquaculture, No. 18. Rome, FAO. 606 pp.

Laurec A., Le Guen J.-C. (1981). Dynamique des populations marines exploitées. Tome 1. Concepts et méthodes. Rapports Scientifiques et Techniques n° 45. Centre National pour l’Exploitation des Océans.

Lleonart J., Franquesa R.,  Maynou, F. (2005). MEditerranean FIsheries Simulation TOol: A bioeconomic model for Mediterranean fisheries, version MEFISTO 3.0. 32p.

Löfgren, H., Doukkali, R., Serghini, H., Robinson S., (1997). Rural development in Morocco: alternative scenarios to the year 2000. Discussion Paper 17. International Food Policy Research Institute (IFPRI). Washington, D.C.

Office de change (2010). Données d’importation et d’exportation des produits halieutiques.  http://www.oc.gov.ma.

ONP (2011). Rapport de statistiques. Maroc.

Pan H., Failler P., Floros C. (2007). A regional computable general equilibrium model for fisheries: results of the EU PECHDEV Project.

Schaefer M.B. (1954). Some aspects of the dynamics of populations important to the management of the commercial marine fisheries. Bull. Inter-Amer. Trop. Tuna Comm., 1(2): 26-56.

Schaefer M.B., (1957). A study of the dynamics of the fishery for Yellowfin Tuna. In the Eastern Tropical Pacific Ocean. Bull. Inter-Amer. Trop. Tuna Comm., 2(6): 247-285.

Seung C.K., Waters E.C. (2006). A Review of Regional Economic Models for Fisheries Management in the U.S. Marine Resource Economics, 21: 101-124.

Shoven J.B., Whalley J. (1984). Applied General-Equilibrium Models of Taxation and International Trade: an Introduction and Survey. Journal of Economy Literature, 22: 1007-1081.

Suwa A. (1991). Les modèles d’équilibre général calculable. In : Économie & prévision. Numéro 97, 1991-1. L’économie du développement. pp. 69-76.

Thurlow J. (2004). A Dynamic Computable General Equilibrium (CGE) Model for South Africa: Extending the Static IFPRI Model. Trade and Industrial Policy Strategies (TIPS), Working Paper 1-2004.

Thurlow J. (2008). A Recursive Dynamic CGE Model and Microsimulation Poverty Module for South Africa. International Food Policy Research Institute, Washington, D.C.

Tsur, T., Roe, T., Doukkali, R., and Dinar A., (2004). Pricing Irrigation Water: Principles and Cases from Developing Countries. Washington, D.C.: Resources for the Future, 319 pp.

[1] Département de la Pêche Maritime relevant du Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts

[2] H pour Halieutique

[3] L’indice (t) est omis dans les équations vue que le modèle élaboré est un modèle statique.

[4] Par hypothèse la Capture Par Unité d’Effort (CPUE) est proportionnelle à l’abondance du stock: CPUE=Y/E=Q.B

[5]  Le choix de ces limites est basé sur les travaux du groupe de travail COPACE (2013).

[6]  MSY : Conformément à l’appellation anglo-saxonne «Maximum Sustainable Yield».

Source sur Revue Marocaine des Sciences Agronomique et Vétérinaires et ficher PDF
https://www.agrimaroc.org