Comparaison des performances de quatre techniques d’irrigation gravitaire de la betterave à sucre

Introduction

L’essai de comparaison entre quatre techniques d’irrigation gravitaire, installé à la station expérimentale des Ouled Gnaou de l’ORMVA de Tadla en 1994, consiste à évaluer et comparer les performances de quatre techniques d’irrigation par gravité à savoir: les rampes à vannettes, la gaine souple, les siphons tubulaires et la Robta (technique traditionnelle).

Télécharger

Méthodologie

Les rampes à vannettes sont des tuyaux en PVC de couleur grisâtre, de 6 m de long, de 200 mm de diamètre et de 3,8 mm d’épaisseur. La gaine souple est une manche souple sur laquelle on fixe des manchettes de dérivation aux emplacements désirés. Chaque manchette est munie d’une sorte de pince en PVC qui permet de régler le débit délivré. Les siphons tubulaires sont des conduites destinées à faire passer l’eau de l’arroseur à la parcelle en franchissant le bourrelet de l’arroseur. La Robta est la technique traditionnelle qui consiste à irriguer à la raie courte (petits bassins).

L’essai est installé sur une parcelle de 9.500 m2 environ, découpée en quatre parcelles élémentaires (P1, P2, P3 et P4). Les trois premières, divisées en planches de 3,25 m x 90 m, sont équipées chacune d’un matériel de distribution d’eau approprié, soit respectivement les rampes à vannettes (RV), la gaine souple (GS) et les siphons tubulaires (ST). La quatrième est divisée en petits bassins de 10 m x 7 m, délimités par un réseau de Séguia et irriguée par la Robta traditionnelle (Rt), à l’image de ce qui se pratique en général au niveau des exploitations agricoles du périmètre.

Le semis manuel a été entrepris au mois de Novembre avec un écartement de 18 cm entre poquets. La variété utilisée est Desprez à la dose de 15 kg/ha. Le labour à la charrue réversible a été effectué au mois d’Août suivi d’un cover-cropage croisé et d’un surfaçage au mois d’Octobre. Le billonnage à 0,60 m a été réalisé au mois d’Octobre. Un binage, un désherbage et un démariage ont été effectués au mois de Novembre. Un buttage et un deuxième désherbage ont été effectués au mois de Décembre.

Des traitements contre le cléone adulte avec Décis à la dose de 1 l/ha le 21-12-94 et avec Karaté à la dose de 1,5 l/ha une semaine après et contre la casside avec Karaté à la dose de 0,5 l/ha au mois d’Avril 95. La fumure de fond (80-150-125 unités/ha) a été apportée au mois d’Octobre 94. Deux épandages de fumure azotée ont été effectués, l’un au mois de Décembre 94 sous forme d’amonitrate 33,5 % (180 kg/ha) et l’autre au mois d’Avril 95 sous forme d’urée 46 % à raison de 46 unités/hectare. La récolte a été effectuée le 22-06-95.

Résultats

Pluviométrie et irrigation

La hauteur des précipitations enregistrée au cours du cycle cultural est de 117,1 mm. Au cours de la même période, chaque traitement a reçu quatre irrigations. La hauteur d’eau totale appliquée est respectivement de 272 mm, 302 mm, 298 mm et 279 mm pour les techniques RV, GS, ST et Rt.

Selon la consommation en eau, on peut grouper ces techniques que en deux catégories; la première avec une consommation moyenne de 275,5 mm contient les rampes à vannettes et la Robta traditionnelle et la seconde avec une consommation moyenne de 300 mm contient les deux autre techniques. La différence de 9 % entre les deux groupes peut être considérée négligeable.

Rendement

Les quantités produites en racines et feuilles pour chacune des parcelles sont présentées dans le tableau ci-dessous:

(Voir fichier PDF)

De ce tableau, nous pouvons tirer les conclusions suivantes:

• Le meilleur rendement en racines est obtenu au niveau de la parcelle irriguée par les RV, suivi de celle des ST et enfin la GS et la Rt,

• Le meilleur rendement en feuille est obtenu au niveau de la parcelle RV,

• La différence de rendement (racines et feuilles) n’est pas significative entre les RV et les ST, et entre la GS et la Rt.

• Le pourcentage de différence de rendement racine par rapport à la Rt est de 19 % pour les RV, de 1 % pour la GS et de 14% pour les ST. Par contre, en feuille il est de 69 % pour les RV, de 38% pour la GS et de 17 % pour les ST.