Le chou

Variétés

Selon les types des choux connus, les principales variétés sont les suivantes:

Chou pommé: Head Star F1, Pacifica, Discovery, Charmant, Pirimero, Red Rookie, Express, Nantais hatif, Balacan.
Chou cabus rouge: Rouge hatif, Rouge foncé d’Erfort.
Chou de Milan: Hatif de Saint Jean, Vertus, Aubervillier.
Chou fleur: Roule de neige, Nain d’Erfurt, Géant Danois, Normand, Géant de Naples tardif.
Chou rave: Blanc hatif de Vienne, Violette hative de Vienne.
Chou brocoli: Dandy Early, Green Duke, Mercedes (variétés précoces, 65 à 90 jours du semis à la première récolte); Chancellor, Impereor, Gruisader, Green Chager, Green Belt (variétés intermédiaires, 80 à 90 jours); Shogun, Marathon, Samurai (variétés tardives, 90 à 150 jours).
Chou de Bruxelles: Ottoline, Olof et Kundry, Zapernick, Germany, Veraline, Akropolis, Dolmic (précoces à mi-précoces), Lunet et Citadel (tardifs).

Installation de la culture

Un gramme de semences contient environ 300 graines. La densité optimale de plantation est de 40.000 pieds/ha, selon des écartements de 0.5 m dans tous sens. Pour viser cette densité et tenir compte des manquants (10 % du total), il faut disposer de 150 grammes/ha. La germination a lieu au bout de 3 à 4 jours si la température est de 25°C environ. En général, l’obtention de plants se fait en pépinière. L’élevage en mottes dure 20 à 30 jours. La plantation a lieu de Septembre à Janvier, au stade 3 à 4 feuilles. Le nombre de jours nécessaires depuis la plantation jusqu’à la maturité et sous des conditions optimales de croissance est de l’ordre de 2 à 3 mois, selon les variétés précoces ou tardives des différents types de choux.

Irrigation

Les besoins hydriques des choux varient de 300 à 400 mm pour des cycles de culture variant de 90 à 120 jours. Comme pour les cultures foliacées en général, c’est pendant le dernier mois de culture que la plante absorbe 60 à 75 % de ses besoins en eau et en éléments nutritifs. Une fois la culture est installée, il est recommandé de l’assoiffer légèrement afin de favoriser le développement radiculaire. Les besoins en eau de la culture doivent être bien satisfaits, particulièrement à partir de mi croissance et en période de floraison.

Fertilisation

Une fumure organique de 30 T/ha est vivement recommandée pour les choux. Les doses de fumures minérales conseillées sont les suivantes: 100, 110, 330 et 100 kg/ha, respectivement pour N, P2O5, K2O et MgO. L’azote est le pivot de la fertilisation des choux. La fertilisation adoptée en général est de 90 à 200 kg/ha N, 60 à 200 kg/ha P2O5 et 60 à 200 kg/ha K2O. Des engrais à libération lente sont préférés à l’urée et à l’ammonitrate. L’apport de soufre est important: 40 à 60 kg/ha. Il contribue fortement à l’acidification des sols basiques marocains. A ce sujet, la carence en bore peut être induite dès que le pH du sol est supérieur à 6.

Les choux sont parmi les espèces les plus exigeantes en bore. Le sol doit doser une teneur supérieure à 0,5 ppm. Le chou est moyennement sensible à la salinité due à NaCl de l’eau d’irrigation. Le potentiel de production est atteint à des eaux n’excédant pas 2 mmhos/cm. Si cette valeur est dépassée, il faut s’attendre à des baisses de rendement.