seminiaire caprin


 

L’élevage caprin dans l’écosystème de l’Arganier: Cas de la province d’Essaouira

Boudra A., Direction Régionale d’Agriculture de Marrakech- Tensift- Haouz


La zone Sud de la Province d’Essaouira est une zone semi-aride caractérisée par un relief accidenté, des sols peu profonds, des conditions climatiques difficiles et une pluviométrie moyenne annuelle qui ne dépasse pas les 280 mm. Malgré ces conditions, cette zone est couverte par une forêt d’arganier dense, productive et bien préservée. Cette forêt offre quatre produits de terroirs phares à fort potentiels de développement à savoir, l’huile d’argan, l’orge conduit sous forêt, le miel typique et enfin la viande du chevreau de l’arganier.

Cette viande est produite par un cheptel caprin provincial qui compte environ 350.000 têtes de population locale. Le système d’élevage est de type extensif basé sur l’utilisation des parcours à végétation arbustive et des forêts d’arganier et de thuya où le cheptel pâture toute l’année. L’élevage caprin souffre de plusieurs contraintes entravant son développement et engendrant de faibles productivités du cheptel (faible fertilité, faibles performances pondérales, taux de mortalité élevé).

Par ailleurs, les études réalisées confirment que le pâturage en arganeraie a un effet majeur et constant qui se manifeste par des caractéristiques nutritionnelles et diététiques spécifiques et singulières de la viande du Chevreau de l’Arganier.

Dans le cadre du Plan Maroc Vert, la DPA d’Essaouira a formalisé un projet de développement et de valorisation de la viande du chevreau de l’arganier qui sera mis en oeuvre à partir de l’année 2012. Ce projet interviendra sur les axes suivants:

- Organisation des éleveurs caprins ;

- Amélioration des conditions de l’élevage caprin dans l’arganeraie ;

- Amélioration de la commercialisation de la viande du chevreau de l’arganier ;

- Conseil agricole et formation des producteurs.

 


Mots clés: Caprin, viande, arganier, développement, Essaouira


Retour ¦
Page d'accueil