seminaire avicole


 

Présentation du contrat programme pour le développement de la filière viandes rouges

K. Chajaï, FIVIAR, Rabat


Dans le cadre du Plan Maroc Vert, le Gouvernement de SA MAJESTE a passé avec la Fédération Interprofessionnelle des Viandes Rouges (FIVIAR) un contrat programme pour le développement de la filière viandes rouges pour la période 2009-2014 dans le but d’atteindre les objectifs spécifiques concernant l’accroissement de la production de viandes rouges de 386 000 tonnes en 2007 à 450 000 tonnes en 2014 et l’amélioration de la consommation de viandes rouges de 11,7 kg viande /habitant/an en 2007 à 13,4 kg viande /habitant/an à l’horizon 2014.

Dès l’entrée en vigueur du contrat programme, les deux partenaires ont constitué des commissions de travail et ont pris toutes les dispositions et les mesures nécessaires pour la réalisation des actions et activités découlant du plan d’action validé par le PMV. Ainsi, les textes et notes circulaires régissant les aides de l’Etat dans le cadre de FDA pour l’encouragement de l’investissement dans la filière viandes rouges ont été promulgués et diffusés aux membres de la FIVIAR.

Dans l’objectif d’augmenter la production de viandes rouges, un programme de croisement industriel a été entamé conformément au règlement régissant cette opération et lancement de l’opération d’importation de veaux destinés à l’engraissement selon le cahier de charges élaboré.

Dans le but de la mise à niveau des ressources humaines, la formation des acteurs économiques de la filière viandes rouges a été renforcée tant par les associations que par la FIVIAR. Le zoopole d’Ain Jemâa qui constituera un pôle important pour la formation théorique et pratique des professionnels est entamé.

Les nouvelles technologies de production et de manutention des viandes pour la promotion de la qualité font l’objet de diffusion par les brochures et les bulletins, ainsi que par l’organisation du salon des viandes rouges qui regroupera tous les différents partenaires et constituera un lieu privilégié d’échanges d’expériences entre professionnels marocains et étrangers.

En plus de ces efforts consentis, la FIVIAR a dressé avec l’appui de l’IAV Hassan II, un fond documentaire sur les acquis de la recherche en matière de production des viandes qui permettra de mieux orienter les futurs programmes de recherche.

 

fiviar

     
     

Retour ¦
Page d'accueil