Elevage laitier de race montbéliarde

On présente la synthèse des résultats de la conduite d’un élevage laitier de race montbéliarde introduit au Domaine Kouacem (Berrechid, Maroc) depuis les années 1975. En dépit des conditions difficiles liées à la région dans laquelle cet élevage évolue (aridité du climat, insuffisance des ressources fourragères, fortes chaleurs de l’été), il a été possible d’atteindre des performances remarquables grâce à une conduite adaptée à ces conditions et à l’effort inlassable sur le progrès génétique.

Le taux de mortalité sur les veaux est d’environ 5,8 % et celui de la réforme est de 20 %. L’intervalle V-V est d’environ 405 j. La lactation standard est de 8 575 kg, avec un lait de qualité classe A+. Sur le plan commercial, l’étable a pu constituer et fidéliser une clientèle propre, que ce soit pour la vente du lait, des veaux, des génisses ou de la vache de réforme. D’un point de vue économique, l’expérience de cette étable qui a duré plus de 40 ans, apporte surtout la preuve que dans ces milieux difficiles, l’élevage de la montbéliarde est possible et peut être rendu rentable de façon durable, à condition d’observer une gestion prudente compatible avec les contraintes de ces milieux (optimisation des dépenses, système fourrager basé sur les ensilages de céréales immatures produites sur place, marge recherchée raisonnable,…).

Introduction

A côté de la race Holstein, la montbéliarde est visiblement la deuxième vache laitière de race pure importée au Maroc. On ignore la date exacte de son introduction, mais elle doit probablement remonter à la période de création des premières unités d’élevage laitier modernes des années quarante. La race est aujourd’hui présente dans de nombreuses régions (nord, centre, sud) et son effectif a beaucoup progressé grâce à l’importation des génisses depuis la réouverture des frontières en 2007. La montbéliarde est surtout prisée pour son caractère mixte viande/lait, mais aussi pour son lait riche en protéines, très demandé par l’industrie du fromage.

Dans le présent bulletin, le but est de présenter les enseignements tirés d’une expérience de 40 ans d’élevage de Montbéliarde au Domaine Kouacem.